Carrefour teste un format intermédiaire baptisé easy CADDY | RetailDetail

Carrefour teste un format intermédiaire baptisé easy CADDY

Carrefour teste un format intermédiaire baptisé easy CADDY

Carrefour a converti en toute discrétion un ancien Carrefour Market en  easy CADDY à Moerbeke-Waas, le premier en son genre dans notre pays. Il s’agit d’un projet pilote. Si le test s’avère concluant, ce nouveau format, à mi-chemin entre les supérettes de proximité Express et les supermarchés Market, sera déployé dans le reste du pays.

Le meilleur des deux mondes

« Nos supérettes Express ont une surface de maximum 400 m², alors que les supermarchés Market s’étendent sur 800 m² ou plus. Entre les deux il y a donc un énorme gouffre, que nous souhaitons combler avec easy CADDY », explique Vera Vermeeren de Carrefour Belgique. Le logo sur fond orange représentant un caddie stylisé avec le sigle de l’euro pourrait faire penser à un petit frère de Colruyt ou à un magasin discount, mais il n’en est rien.


A l’origine ce premier easy CADDY, situé Crevestraat à Moerbeke-Waas, était un  Carrefour Market. « Ce supermarché cependant était trop petit pour opérer sous l’étendard Market et pour suivre le rythme de nos folders bimensuels par exemple », indique Vera Vermeeren.


En transformant le point de vente en easy CADDY, le magasin n’est plus soumis aux exigences auxquelles doivent répondre les supermarchés Market. « Ainsi le folder a été remplacé par un système de promotions fixes un jour fixe de la semaine. »


Bien que l’assortiment soit beaucoup plus vaste que celui des Carrefour Express, easy CADDY propose des services et facilités propres à un supermarché de proximité : « Le magasin est ouvert sept jours sur sept et est fermé uniquement le dimanche après-midi et le lundi matin. » Easy CADDY dispose également d’un point de collecte KIALA, d’un Point Poste et d’un rayon journaux et magazines : « Avec easy CADDY nous voulons combiner le meilleur des deux mondes. »


Evaluation début 2014

« Nous considérons le point de vente de Moerbeke-Waas comme un véritable laboratoire pour tester notre nouvelle formule de magasin », poursuit Vera Vermeeren. « Nous n’allons pas précipiter les choses et nous n’excluons pas d’éventuelles adaptations à notre concept. »


Une première évaluation de ce nouveau format Carrefour est prévue début 2014. « Nous verrons alors si le concept séduit et si nous décidons de le déployer dans le reste du pays. Aujourd’hui il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. » Affaire à suivre …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un éléphant à la caisse

16/02/2018

Comment l’industrie alimentaire espagnole se montre-t-elle sous son meilleur jour, pourquoi la concurrence food atteint-elle des sommets inégalés et à quand la disparition du job de caissière?  Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food!

PepsiCo : hausse du chiffre d’affaires, plongeon du bénéfice

15/02/2018

Malgré un 4ème trimestre atone, durant lequel les snacks ont compensé les ventes en déclin de sodas, PepsiCo est néanmoins parvenu a clôturé 2017 avec une légère croissance du chiffre d’affaires. Par contre le bénéfice net a fondu.

Nestlé : croissance décevante en 2017

15/02/2018

Avec une croissance minime de 0,4% en 2017, le géant agroalimentaire suisse Nestlé a déçu les attentes des analystes.

« Trois remodelages en quatre ans ! »

15/02/2018

Si quelqu’un s’y connaît en matière de restyling et de remodelage de supermarchés, c’est bien Frederic Van Landeghem. Nous avons demandé à ce spécialiste en la matière d’éclairer notre lanterne.

« Aldi envisage une réunification Nord et Süd »

15/02/2018

Le discounter allemand Aldi envisage de réunir à nouveau sous le même toit les branches Aldi Nord et Aldi Süd, qui pour l’instant opèrent séparément. C’est ce que révèle un rapport que l’hebdomadaire Manager Magazin a pu consulter.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Back to top