Carrefour teste un format intermédiaire baptisé easy CADDY | RetailDetail

Carrefour teste un format intermédiaire baptisé easy CADDY

Carrefour teste un format intermédiaire baptisé easy CADDY

Carrefour a converti en toute discrétion un ancien Carrefour Market en  easy CADDY à Moerbeke-Waas, le premier en son genre dans notre pays. Il s’agit d’un projet pilote. Si le test s’avère concluant, ce nouveau format, à mi-chemin entre les supérettes de proximité Express et les supermarchés Market, sera déployé dans le reste du pays.

Le meilleur des deux mondes

« Nos supérettes Express ont une surface de maximum 400 m², alors que les supermarchés Market s’étendent sur 800 m² ou plus. Entre les deux il y a donc un énorme gouffre, que nous souhaitons combler avec easy CADDY », explique Vera Vermeeren de Carrefour Belgique. Le logo sur fond orange représentant un caddie stylisé avec le sigle de l’euro pourrait faire penser à un petit frère de Colruyt ou à un magasin discount, mais il n’en est rien.


A l’origine ce premier easy CADDY, situé Crevestraat à Moerbeke-Waas, était un  Carrefour Market. « Ce supermarché cependant était trop petit pour opérer sous l’étendard Market et pour suivre le rythme de nos folders bimensuels par exemple », indique Vera Vermeeren.


En transformant le point de vente en easy CADDY, le magasin n’est plus soumis aux exigences auxquelles doivent répondre les supermarchés Market. « Ainsi le folder a été remplacé par un système de promotions fixes un jour fixe de la semaine. »


Bien que l’assortiment soit beaucoup plus vaste que celui des Carrefour Express, easy CADDY propose des services et facilités propres à un supermarché de proximité : « Le magasin est ouvert sept jours sur sept et est fermé uniquement le dimanche après-midi et le lundi matin. » Easy CADDY dispose également d’un point de collecte KIALA, d’un Point Poste et d’un rayon journaux et magazines : « Avec easy CADDY nous voulons combiner le meilleur des deux mondes. »


Evaluation début 2014

« Nous considérons le point de vente de Moerbeke-Waas comme un véritable laboratoire pour tester notre nouvelle formule de magasin », poursuit Vera Vermeeren. « Nous n’allons pas précipiter les choses et nous n’excluons pas d’éventuelles adaptations à notre concept. »


Une première évaluation de ce nouveau format Carrefour est prévue début 2014. « Nous verrons alors si le concept séduit et si nous décidons de le déployer dans le reste du pays. Aujourd’hui il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. » Affaire à suivre …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


HelloFresh augmente ses investissements au détriment du bénéfice

14/08/2018

Malgré la promesse d'un bénéfice pour la fin de l'année, le livreur de box repas HelloFresh opte finalement pour de nouveaux investissements. Après un solide 2ème trimestre, l'entreprise mise sur la croissance aux Etats-Unis.

Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.