Carrefour teste un format intermédiaire baptisé easy CADDY

Carrefour teste un format intermédiaire baptisé easy CADDY

Carrefour a converti en toute discrétion un ancien Carrefour Market en  easy CADDY à Moerbeke-Waas, le premier en son genre dans notre pays. Il s’agit d’un projet pilote. Si le test s’avère concluant, ce nouveau format, à mi-chemin entre les supérettes de proximité Express et les supermarchés Market, sera déployé dans le reste du pays.

Le meilleur des deux mondes

« Nos supérettes Express ont une surface de maximum 400 m², alors que les supermarchés Market s’étendent sur 800 m² ou plus. Entre les deux il y a donc un énorme gouffre, que nous souhaitons combler avec easy CADDY », explique Vera Vermeeren de Carrefour Belgique. Le logo sur fond orange représentant un caddie stylisé avec le sigle de l’euro pourrait faire penser à un petit frère de Colruyt ou à un magasin discount, mais il n’en est rien.


A l’origine ce premier easy CADDY, situé Crevestraat à Moerbeke-Waas, était un  Carrefour Market. « Ce supermarché cependant était trop petit pour opérer sous l’étendard Market et pour suivre le rythme de nos folders bimensuels par exemple », indique Vera Vermeeren.


En transformant le point de vente en easy CADDY, le magasin n’est plus soumis aux exigences auxquelles doivent répondre les supermarchés Market. « Ainsi le folder a été remplacé par un système de promotions fixes un jour fixe de la semaine. »


Bien que l’assortiment soit beaucoup plus vaste que celui des Carrefour Express, easy CADDY propose des services et facilités propres à un supermarché de proximité : « Le magasin est ouvert sept jours sur sept et est fermé uniquement le dimanche après-midi et le lundi matin. » Easy CADDY dispose également d’un point de collecte KIALA, d’un Point Poste et d’un rayon journaux et magazines : « Avec easy CADDY nous voulons combiner le meilleur des deux mondes. »


Evaluation début 2014

« Nous considérons le point de vente de Moerbeke-Waas comme un véritable laboratoire pour tester notre nouvelle formule de magasin », poursuit Vera Vermeeren. « Nous n’allons pas précipiter les choses et nous n’excluons pas d’éventuelles adaptations à notre concept. »


Une première évaluation de ce nouveau format Carrefour est prévue début 2014. « Nous verrons alors si le concept séduit et si nous décidons de le déployer dans le reste du pays. Aujourd’hui il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. » Affaire à suivre …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top