Carrefour veut racheter 130 magasins Coop d’Alsace

Carrefour veut racheter 130 magasins Coop d’Alsace

Le distributeur français Carrefour mène des négociations exclusives en vue de reprendre une grande partie des magasins de proximité de Coop d’Alsace. Cette transaction vise à renforcer la position de Carrefour sur son marché intérieur, le groupe étant  encore peu présent en Alsace.

« Carrefour offre les meilleures garanties »

Coop d’Alsace, en difficultés financières depuis longtemps en raison de la forte concurrence des autres réseaux français et allemands, recherchait une solution. Initialement le groupe Casino, qui approvisionne Coop d’Alsace, avait été évoqué comme repreneur, mais les négociations n’ont pas abouti.


Selon le conseil d’administration de Coop Alsace, Carrefour offre les meilleures de garanties au niveau de la sauvegarde de l’emploi, du maintien des points de vente et de la valorisation des produits locaux. Carrefour s’engage à reprendre 90% des 144 magasins, ainsi que 440 salariés. Pour les magasins qui ne seront pas repris dans le cadre de cette transaction, l’enseigne recherche une autre alternative.


Carrefour peu présent dans l’Est de la France

Grâce à cette acquisition, Carrefour entend renforcer sa présence limitée dans l’Est de la France. Les magasins urbains seront convertis en Carrefour Market, Carrefour City ou Carrefour Express. Les magasins en région rurale continueront dans un premier temps à opérer sous l’ancien étendard.


Précédemment Coop d’Alsace avait déjà cédé 22 supermarchés et 6 hypermarchés au groupe E. Leclerc. Après la cession de son réseau de proximité, Coop d’Alsace disposera encore de quatre cafétérias, d’un centre logistique et d’une boucherie industrielle, qui continuera d’ailleurs à approvisionner les supérettes et éventuellement d’autres points de vente Carrefour situés dans l’Est de la France.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: