Carrrefour veut faire renaître Ed | RetailDetail

Carrrefour veut faire renaître Ed

Carrrefour veut faire renaître Ed

Carrefour prépare en toute discrétion le retour de son ancienne enseigne discount Ed. Plus de 30% des magasins français Dia, repris l’an dernier, seraient relancés sous ce nom, tandis que les autres magasins Dia seraient convertis en Carrefour.

Ed converti en Dia, relancé sous Ed

D’après nos collègues du site Linéaires, Carrefour aurait redéposé la marque Ed le 12 février. Le nom Ed (European Discount en toutes lettres) est resté  dans la mémoire des clients, puisque l’enseigne a été présente en France de 1975 à 2012, date à laquelle les derniers magasins ont été rebaptisés Dia, la chaîne discount qui jusqu’en 2011 a fait partie du Groupe Carrefour … et est repassé dans le giron français en juin 2014.


Selon Gérard Lavinay, aux commandes de Dia France depuis décembre, seuls 60 à 70% du réseau de magasins Dia seraient susceptibles d’opérer sous l’étendard Carrefour. Les 200 à 300 magasins Dia restants seraient convertis en Ed à partir du mois d’avril, à raison d’un magasin par mois par région, et ce selon un nouveau concept.


D’après Linéaires, ce nouveau concept serait un croisement entre un discounter et un cash & carry, s’adressant à la fois aux particuliers et aux professionnels. La formule serait assez similaire à Supeco, 'le concept anti-crise' de Carrefour Espagne, lancé en 2012. Aujourd’hui Supeco compte une douzaine de magasins en Espagne et s’est implanté en Roumanie et au Brésil l’an dernier.


Croissance du chiffre d’affaires de 10% et plus

Selon les syndicats, l’an dernier Erteco, la filiale reprise par Carrefour et chapeautant Dia en France, a essuyé une perte de plus de 100 millions d’euros. Les nouveaux plans devraient permettre d’inverser la tendance : ainsi les Dias convertis en Ed devraient générer une croissance du chiffre d’affaires de 10% dès la première année.


Pour les autres magasins les pourcentages de croissance divergent : +10% pour les grands Dias (qui opéreront sous l’étendard Market), 19% pour les formats plus modestes (convertis en City) et 24% pour les plus petits formats (transformés en Contact).


Toute l’opération – qui sera présentée le 5 mars en marge des résultats annuels – devrait être finalisée fin 2016. A terme ces points de vente pourraient devenir indépendants, car selon les syndicats Carrefour n’aurait pas l’intention d’exploiter ces magasins en gestion propre.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top