Casino « pleinement confiant » pour 2014

Casino « pleinement confiant » pour 2014

Avec des résultats en progression en France et la poursuite de sa croissance en Amérique latine et en Asie, le groupe français Casino peut s’estimer satisfait de l’année 2013. Dès lors le PDG  Jean-Charles Naouri se montre pleinement confiant pour 2014.

La France se redresse petit à petit

Le groupe de distribution français Casino vient de communiquer d’excellents résultats pour 2013 : le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 15,9% pour atteindre 48,65 milliards d’euros et le bénéfice opérationnel progresse de 18,1% à 2,36 milliards d’euros. Sur son marché domestique, le distributeur a réalisé un chiffre d’affaires de 19,49 milliards d’euros, soit une hausse de 5,7%, attribuable en grande partie à la consolidation de Monoprix.


Sur base comparable cependant le groupe enregistre une baisse de 3,9%, avec toutefois des résultats divergents selon les formules. Parmi les perdants, figurent les hypermarchés Géant (-6,3%), les supermarchés Casino (-4,4%) et les magasins de proximité CasinoShop et Vival (-2,3%). Les meilleures performances ont été réalisées par la branche e-commerce Cdiscount/Monshowroom (+16,1%), ainsi que Leader Price (+5,3%) et Monoprix (+1,4%).


Lors de la présentation des résultats annuels, le PDG Naouri a souligné le retournement spectaculaire des 126 hypermarchés Géant, qui au quatrième trimestre 2013 sont enfin parvenus à enregistrer des résultats positifs :  +0,8%, contre -7% au quatrième trimestre 2012. « La preuve que notre politique de baisse des prix commence à porter ses fruits », indique Naouri, « car durant ce trimestre le trafic client a progressé de 1,9%  et les volumes achetés ont augmenté de 8,1%. »


On constate une évolution similaire dans les 444 supermarchés Casino. Aussi le PDG n’a pas hésité à annoncer que cette année « l’objectif du groupe  en France était d’atteindre une croissance organique positive, tout en améliorant les marges. »


60% du CA à l’international

A l’étranger Casino affiche également d’excellentes performances. Ses activités internationales génèrent plus de 29,15 milliards d’euros, ce qui représente plus de 60% du chiffre d’affaires total du groupe ; et ce grâce à l’expansion et à une croissance organique soutenue (+11,9%).


En Amérique latine (+13,1%), le Brésil obtient le meilleur score (+10,4%), mais la Colombie et l’Uruguay (+3,6%) contribuent également à cette réussite. En Asie (+7,5%), tant la Thaïlande  que le Vietnam affichent une croissance, respectivement de 6,7% et 13,5%. Dans ces deux derniers pays Casino poursuit l’expansion de son réseau de magasins.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top