Casino et Dia concluent une alliance d’achats

Casino et Dia concluent une alliance d’achats

Le français Casino et l’espagnol Dia ont conclu une alliance en vue d’acheter des produits en commun, tant chez des fournisseurs internationaux que pour une grande partie de leurs marques maison. La nouvelle alliance a été baptisée ICDC Services.

Guerre des prix et marges serrées

Les deux distributeurs – qui ensemble représentent un chiffre d’achat de 59 milliards d’euros (dont 48,5 milliards d’euros pour le compte de Casino) – ont décidé « d’unir leurs forces à l’ international afin d’améliorer leur compétitivité face aux fournisseurs alimentaires de marques nationales », et ce en combinant « leur savoir-faire et la complémentarité de leurs implantations géographiques et de leurs formats de magasins », expliquent Casino et Dia.


Parallèlement les deux groupes s’associent également pour leurs produits sous marques propres, pour maximum 50% des volumes actuels. L’objectif est de créer une grande plate-forme européenne de marques de distributeurs « pour offrir des débouchés supplémentaires aux fournisseurs et pour améliorer l’offre de produits aux consommateurs », indiquent les deux groupes.


Cette alliance doit permettre aux deux distributeurs de faire face à la guerre des prix incessante et aux marges de plus en plus serrées dans le secteur européen de la distribution. Casino et Dia ne sont d’ailleurs pas les premiers à regrouper leurs achats à échelle internationale. Précédemment Auchan et Metro avaient déjà donné l’exemple et au mois de juin E.Leclerc et Rewe décidaient de se réconcilier un an et demi après avoir rompu leur alliance. Enfin au mois d’août on apprenait le regroupement d’Intermarché, Colruyt, Conad et Coop, sous Alidis, la plus grande centrale d’achats européenne.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top