Casino et Dia concluent une alliance d’achats

Casino et Dia concluent une alliance d’achats

Le français Casino et l’espagnol Dia ont conclu une alliance en vue d’acheter des produits en commun, tant chez des fournisseurs internationaux que pour une grande partie de leurs marques maison. La nouvelle alliance a été baptisée ICDC Services.

Guerre des prix et marges serrées

Les deux distributeurs – qui ensemble représentent un chiffre d’achat de 59 milliards d’euros (dont 48,5 milliards d’euros pour le compte de Casino) – ont décidé « d’unir leurs forces à l’ international afin d’améliorer leur compétitivité face aux fournisseurs alimentaires de marques nationales », et ce en combinant « leur savoir-faire et la complémentarité de leurs implantations géographiques et de leurs formats de magasins », expliquent Casino et Dia.


Parallèlement les deux groupes s’associent également pour leurs produits sous marques propres, pour maximum 50% des volumes actuels. L’objectif est de créer une grande plate-forme européenne de marques de distributeurs « pour offrir des débouchés supplémentaires aux fournisseurs et pour améliorer l’offre de produits aux consommateurs », indiquent les deux groupes.


Cette alliance doit permettre aux deux distributeurs de faire face à la guerre des prix incessante et aux marges de plus en plus serrées dans le secteur européen de la distribution. Casino et Dia ne sont d’ailleurs pas les premiers à regrouper leurs achats à échelle internationale. Précédemment Auchan et Metro avaient déjà donné l’exemple et au mois de juin E.Leclerc et Rewe décidaient de se réconcilier un an et demi après avoir rompu leur alliance. Enfin au mois d’août on apprenait le regroupement d’Intermarché, Colruyt, Conad et Coop, sous Alidis, la plus grande centrale d’achats européenne.

 

Tags: