CBA veut reprendre les supermarchés de Louis Delhaize en Hongrie

CBA veut reprendre les supermarchés de Louis Delhaize en Hongrie

CBALa chaîne de supermarchés hongroise, CBA, a l’intention de reprendre les supermarchés Cora (7), Profi (73) et Match (121) implantés en Hongrie et  appartenant au groupe belge Louis Delhaize. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole Attila Fodor au journal Magyar Nemzet.
 

L’atout hongrois

Le porte-parole a indiqué que sa chaîne était « très intéressée », pour autant que la rumeur, selon laquelle Louis Delhaize voudrait vendre ses supermarchés, soit confirmée. Cette reprise devrait armer la chaîne dans son combat pour acquérir sa part sur le marché hongrois, de plus en plus populaire auprès des groupes d’Europe de l’ouest.


D’autre part cette reprise jouerait en faveur des producteurs alimentaires hongrois, étant donné que dans certaines chaînes la part de produits locaux ne dépasse pas les 20%. CBA se montre fier de ses origines, tout comme le laisse entendre son slogan : « La chaîne hongroise ».

 

Au-delà des frontières

CBA est né d’une fusion en 1992 de 17 commerces alimentaires tout juste privatisés. Depuis 2000, sous la supervision du groupe allemand EDEKA, CBA est devenu un acteur régional important de l’Europe centrale et méridionale. Le chaîne compte aujourd’hui près de 4.000 supermarchés à l’étranger en Lituanie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, Croatie, Serbie, Monténégro, Roumanie, Bulgarie et la Grèce et autant en Hongrie. 

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure 

CBALa chaîne de supermarchés hongroise, CBA, a l’intention de reprendre les supermarchés Cora (7), Profi (73) et Match (121) implantés en Hongrie et  appartenant au groupe belge Louis Delhaize. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole Attila Fodor au journal Magyar Nemzet.
 

L’atout hongrois

Le porte-parole a indiqué que sa chaîne était « très intéressée », pour autant que la rumeur, selon laquelle Louis Delhaize voudrait vendre ses supermarchés, soit confirmée. Cette reprise devrait armer la chaîne dans son combat pour acquérir sa part sur le marché hongrois, de plus en plus populaire auprès des groupes d’Europe de l’ouest.


D’autre part cette reprise jouerait en faveur des producteurs alimentaires hongrois, étant donné que dans certaines chaînes la part de produits locaux ne dépasse pas les 20%. CBA se montre fier de ses origines, tout comme le laisse entendre son slogan : « La chaîne hongroise ».

 

Au-delà des frontières

CBA est né d’une fusion en 1992 de 17 commerces alimentaires tout juste privatisés. Depuis 2000, sous la supervision du groupe allemand EDEKA, CBA est devenu un acteur régional important de l’Europe centrale et méridionale. Le chaîne compte aujourd’hui près de 4.000 supermarchés à l’étranger en Lituanie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, Croatie, Serbie, Monténégro, Roumanie, Bulgarie et la Grèce et autant en Hongrie. 

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Carrefour ouvre 15 nouveaux drives

18/09/2017

Le 29 septembre, la chaîne de supermarchés Carrefour va ouvrir trois nouveaux points de livraison drive.be, ce qui porte le total à quinze nouveaux ‘drives’ ce mois-ci.  Depuis le début de l’année, 72 points d’enlèvement ont déjà vu le jour.

Back to top