CBA veut reprendre les supermarchés de Louis Delhaize en Hongrie

CBA veut reprendre les supermarchés de Louis Delhaize en Hongrie

CBALa chaîne de supermarchés hongroise, CBA, a l’intention de reprendre les supermarchés Cora (7), Profi (73) et Match (121) implantés en Hongrie et  appartenant au groupe belge Louis Delhaize. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole Attila Fodor au journal Magyar Nemzet.
 

L’atout hongrois

Le porte-parole a indiqué que sa chaîne était « très intéressée », pour autant que la rumeur, selon laquelle Louis Delhaize voudrait vendre ses supermarchés, soit confirmée. Cette reprise devrait armer la chaîne dans son combat pour acquérir sa part sur le marché hongrois, de plus en plus populaire auprès des groupes d’Europe de l’ouest.


D’autre part cette reprise jouerait en faveur des producteurs alimentaires hongrois, étant donné que dans certaines chaînes la part de produits locaux ne dépasse pas les 20%. CBA se montre fier de ses origines, tout comme le laisse entendre son slogan : « La chaîne hongroise ».

 

Au-delà des frontières

CBA est né d’une fusion en 1992 de 17 commerces alimentaires tout juste privatisés. Depuis 2000, sous la supervision du groupe allemand EDEKA, CBA est devenu un acteur régional important de l’Europe centrale et méridionale. Le chaîne compte aujourd’hui près de 4.000 supermarchés à l’étranger en Lituanie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, Croatie, Serbie, Monténégro, Roumanie, Bulgarie et la Grèce et autant en Hongrie. 

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure 

CBALa chaîne de supermarchés hongroise, CBA, a l’intention de reprendre les supermarchés Cora (7), Profi (73) et Match (121) implantés en Hongrie et  appartenant au groupe belge Louis Delhaize. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole Attila Fodor au journal Magyar Nemzet.
 

L’atout hongrois

Le porte-parole a indiqué que sa chaîne était « très intéressée », pour autant que la rumeur, selon laquelle Louis Delhaize voudrait vendre ses supermarchés, soit confirmée. Cette reprise devrait armer la chaîne dans son combat pour acquérir sa part sur le marché hongrois, de plus en plus populaire auprès des groupes d’Europe de l’ouest.


D’autre part cette reprise jouerait en faveur des producteurs alimentaires hongrois, étant donné que dans certaines chaînes la part de produits locaux ne dépasse pas les 20%. CBA se montre fier de ses origines, tout comme le laisse entendre son slogan : « La chaîne hongroise ».

 

Au-delà des frontières

CBA est né d’une fusion en 1992 de 17 commerces alimentaires tout juste privatisés. Depuis 2000, sous la supervision du groupe allemand EDEKA, CBA est devenu un acteur régional important de l’Europe centrale et méridionale. Le chaîne compte aujourd’hui près de 4.000 supermarchés à l’étranger en Lituanie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, Croatie, Serbie, Monténégro, Roumanie, Bulgarie et la Grèce et autant en Hongrie. 

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Carrefour va livrer dans toute la Flandre-Occidentale

08/08/2017

A partir de demain les livraisons de Carrefour en Flandre-Orientale et Occidentale seront effectuées par PostNL. Ainsi Carrefour est la première chaîne de supermarchés à livrer à domicile dans toute la Flandre-Occidentale.

Max Koeune, nouveau CEO de McCain

03/08/2017

Max Koeune devient le nouveau CEO de McCain Foods, le n°1 mondial de la transformation des pommes de terre. L’annonce en a été officiellement faite par l’entreprise familiale canadienne après le départ du Belge Dirk Van de Put pour Mondelēz, leader mondial de la fabrication de snacks. 

Pire année pour Asda depuis la reprise par Walmart

03/08/2017

La chaîne britannique de supermarchés Asda a connu une mauvaise année. Et c’est un euphémisme : 2016 a même été la pire année depuis la reprise par Walmart qui date de 1999.

Un Belge nommé à la tête de Mondelez

02/08/2017

Le groupe agroalimentaire Mondelez s’est trouvé un nouveau CEO en la personne du Belge Dirk Van de Put. Celui-ci succède à Irene Rosenfeld, qui a décidé de profiter de sa retraite. Dirk Van de Put vient de chez McCain Foods.

Back to top