CBA veut reprendre les supermarchés de Louis Delhaize en Hongrie

CBA veut reprendre les supermarchés de Louis Delhaize en Hongrie

CBALa chaîne de supermarchés hongroise, CBA, a l’intention de reprendre les supermarchés Cora (7), Profi (73) et Match (121) implantés en Hongrie et  appartenant au groupe belge Louis Delhaize. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole Attila Fodor au journal Magyar Nemzet.
 

L’atout hongrois

Le porte-parole a indiqué que sa chaîne était « très intéressée », pour autant que la rumeur, selon laquelle Louis Delhaize voudrait vendre ses supermarchés, soit confirmée. Cette reprise devrait armer la chaîne dans son combat pour acquérir sa part sur le marché hongrois, de plus en plus populaire auprès des groupes d’Europe de l’ouest.


D’autre part cette reprise jouerait en faveur des producteurs alimentaires hongrois, étant donné que dans certaines chaînes la part de produits locaux ne dépasse pas les 20%. CBA se montre fier de ses origines, tout comme le laisse entendre son slogan : « La chaîne hongroise ».

 

Au-delà des frontières

CBA est né d’une fusion en 1992 de 17 commerces alimentaires tout juste privatisés. Depuis 2000, sous la supervision du groupe allemand EDEKA, CBA est devenu un acteur régional important de l’Europe centrale et méridionale. Le chaîne compte aujourd’hui près de 4.000 supermarchés à l’étranger en Lituanie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, Croatie, Serbie, Monténégro, Roumanie, Bulgarie et la Grèce et autant en Hongrie. 

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure 

CBALa chaîne de supermarchés hongroise, CBA, a l’intention de reprendre les supermarchés Cora (7), Profi (73) et Match (121) implantés en Hongrie et  appartenant au groupe belge Louis Delhaize. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole Attila Fodor au journal Magyar Nemzet.
 

L’atout hongrois

Le porte-parole a indiqué que sa chaîne était « très intéressée », pour autant que la rumeur, selon laquelle Louis Delhaize voudrait vendre ses supermarchés, soit confirmée. Cette reprise devrait armer la chaîne dans son combat pour acquérir sa part sur le marché hongrois, de plus en plus populaire auprès des groupes d’Europe de l’ouest.


D’autre part cette reprise jouerait en faveur des producteurs alimentaires hongrois, étant donné que dans certaines chaînes la part de produits locaux ne dépasse pas les 20%. CBA se montre fier de ses origines, tout comme le laisse entendre son slogan : « La chaîne hongroise ».

 

Au-delà des frontières

CBA est né d’une fusion en 1992 de 17 commerces alimentaires tout juste privatisés. Depuis 2000, sous la supervision du groupe allemand EDEKA, CBA est devenu un acteur régional important de l’Europe centrale et méridionale. Le chaîne compte aujourd’hui près de 4.000 supermarchés à l’étranger en Lituanie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, Croatie, Serbie, Monténégro, Roumanie, Bulgarie et la Grèce et autant en Hongrie. 

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Alibaba investit 2,5 milliards dans une filiale d'Auchan

20/11/2017

Alibaba vient de prendre une participation de 36 % dans Sun Art Retail Group. Avec 450 supermarchés, ce dernier est la deuxième chaîne de supermarchés en Chine ; le détaillant français Auchan en est par ailleurs le principal actionnaire.

Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

Back to top