Ce magasin de quartier autonome livre des produits frais à domicile

Ce magasin de quartier autonome livre des produits frais à domicile

Un magasin d’appoint qui propose des produits frais en circulant de façon autonome dans le quartier : c’est l’avenir de l’épicerie de convenance selon la startup américaine Robomart.  Un prototype vient d’être présenté à Las Vegas.

Entièrement automatisé

Une des accroches de la foire américaine de la technologie CES est ce Robomart d’allure futuriste, le prototype d’un magasin d’appoint entièrement automatisé qui roule tout seul et qui propose des produits frais à domicile.  Il dispose d’un rayon réfrigéré pouvant accueillir cinquante à cent produits frais différents, comme des fruits, des légumes, des produits laitiers, de la viande ou de la pâtisserie.  La petite voiture électrique roule à du 25 kilomètres à l’heure et a une autonomie de 130 kilomètres.


Le fondateur Ali Ahmed voit le magasin autonome comme une nouvelle catégorie qui rivalise avec les robots livreurs.  D’autre part, Robomart se mesure également aux magasins de quartier locaux ou comble un manque dans les quartiers où ce magasin de convenance n’existe plus.  La startup souhaite mettre sa technologie au service de grands et petits retailers via des contrats de leasing.  Une petite voiture est moins chère qu’un magasin physique, de plus, les exploitants conservent le contrôle des informations vitales sur les clients qui seraient sinon transmises à Uber ou Instacart.  L’avantage pour les consommateurs et de ne plus devoir commander à l’avance.


Le concept rappelle fortement le Wheelys Moby Mart, un supermarché mobile en phase test à Shanghai depuis l’été dernier.  Robomart n’est pas encore totalement au point : la question est, notamment, de savoir comment et où le magasin ambulant trouvera une place de parking.  De plus, la plupart des villes ne sont pas encore prête à accueillir des véhicules autonomes.  Vous pouvez également vous poser la question de la modularité : qui approvisionnera les petites voitures, et qu’en est-il de la question du vol ?


Il existe d’ailleurs d’autres concepts autonomes exposés au CES : il y a, par exemple, la camionnette de livraison autonome de Pizza Hut, développée en collaboration avec Toyota.  Elle serait opérationnelle dès 2020 à l’occasion des Jeux Olympiques qui auront lieu à Tokyo.  Wait and see …