Ces grands retailers demandent le maintien de l’ASM

Ces grands retailers demandent le maintien de l’ASM

Dans une lettre ouverte, une soixantaine d’investisseurs, de fournisseurs et de groupes de vente au détail, dont de nombreux grands noms, ont appelé le gouvernement brésilien à maintenir le Moratoire sur le soja en Amazonie (ASM), en vigueur depuis 2006. Celui-ci interdit le commerce du soja provenant des terres nouvellement cultivées en Amazonie. 

La production de soja a quadruplé

FAIRR Initiative est à l’origine de cette lettre ouverte, une initiative d’investisseurs axée sur le développement durable et signée par de grands distributeurs tels qu’Ahold Delhaize, Carrefour, Ikea, Lidl, Marks & Spencer, Metro, Rewe, Tesco et Waitrose. Les signataires soulignent que la production de soja en Amazonie a quadruplé depuis l’introduction de l’ASM. Selon eux, la protection de la région et l’augmentation de la productivité agricole peuvent donc aller de pair.

 

Cependant, la déforestation due à d’autres activités n’a pas été stoppée : l’élevage, en particulier, a été pointé du doigt. Il est donc d’autant plus important que l’ASM soit maintenu, même si des appels sont lancés pour l’abolir, peut-on également lire dans la lettre. « Notre position est claire : nous voulons pouvoir continuer à nous approvisionner en soja brésilien et à investir dans celui-ci, mais sans l’ASM, nos activités commerciales liées au soja brésilien seront mises en péril. »

 

« Aujourd’hui, il y a suffisamment de terres agricoles existantes pour augmenter, encore, la production de soja dans la région amazonienne de 600 %. Nous voulons soutenir nos partenaires brésiliens dans la poursuite de leur leadership et montrer que développement économique et protection de l’environnement peuvent aller de pair », conclut la lettre avec espoir.