Chocolats et biscuits belges à la conquête de la Chine et du Japon

Chocolats et biscuits belges à la conquête de la Chine et du Japon

Trois spécialistes de douceurs belges, les chocolatiers Godiva et Galler ainsi que la biscuiterie Dandoy, ouvrent des magasins en Extrême-Orient à quelques jours d’intervalle.  Selon toute vraisemblance, l’avenir du marché du luxe se situe en Asie.

Godiva ambitionne de passer de 15 à 100 boutiques en Chine

Cette année, le fabricant de pralines Godiva espère doubler le nombre actuel de boutiques en Chine, annonçait le CEO Jim Goldman lors du congrès Chocovision à Davos en Suisse.  Godiva, qui a été repris il y a quatre ans par le holding turque Yildiz pour une somme de 592 millions d’euros, possède déjà 15 magasins en Chine à ce jour.  D’ici la fin de l’année, une trentaine de magasins supplémentaires devraient y voir le jour, mais le propriétaire turque espère pouvoir compter pas moins de 100 boutiques  en Chine d’ici  trois à quatre ans.

 

Il y a trois ans, Godiva a fait son entrée sur le marché chinois et aujourd’hui, la société y réalise un petit 5% de son chiffre d’affaires total.  Fin 2011, ce chiffre s’élevait à pas moins de 494,5 millions d’euros.
 

Galler veut doubler son chiffre d’affaires au Japon

Lundi dernier, le chocolatier Galler, en grande partie sous contrôle de la famille royale du Qatar, a conclu un accord avec le distributeur japonais Takemoto Foods.  Ainsi, Galler espère doubler son chiffre d’affaires au Japon durant les prochaines années pour atteindre au moins les 6 millions d’euros.  Le contrat a été signé lors d’une mission économique au Japon, présidée par le prince Philippe.  Il porte sur  la distribution des produits et le déploiement du concept ‘Galler Café’.

 

La société liégeoise originaire de Chaudfontaine, qui emploie 110 personnes, a encore des projets d’expansion sur d’autres marchés asiatiques, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.  Actuellement, Galler réalise un chiffre d’affaires total de 60 millions d’euros.

 
La biscuiterie Dandoy s’installe à Tokio

Outre le chocolat belge, l’Extrême-Orient représente également une opportunité pour la biscuiterie artisanale bruxelloise Dandoy.  Plus de 180 ans après sa fondation, la société familiale ouvrira  le 22 août prochain son tout premier magasin à l’étranger.  Il sera situé dans un centre commercial à Tokio.

 

Au cours de la mission commerciale princière au Japon, Dandoy a conclu un contrat d’exclusivité avec la société japonaise C-select.  A terme, elle souhaite ouvrir quatre à cinq boutiques Dandoy dans les plus grandes villes du pays.  Aujourd’hui, le fabricant de biscuits possède sept magasins en propre à Bruxelles et livre également à une sélection de petits commerçants, tant en Belgique qu’à l’étranger.  Une quarantaine de personnes travaillent chez Dandoy, qui réalise un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top