Chocolats et biscuits belges à la conquête de la Chine et du Japon

Chocolats et biscuits belges à la conquête de la Chine et du Japon

Trois spécialistes de douceurs belges, les chocolatiers Godiva et Galler ainsi que la biscuiterie Dandoy, ouvrent des magasins en Extrême-Orient à quelques jours d’intervalle.  Selon toute vraisemblance, l’avenir du marché du luxe se situe en Asie.

Godiva ambitionne de passer de 15 à 100 boutiques en Chine

Cette année, le fabricant de pralines Godiva espère doubler le nombre actuel de boutiques en Chine, annonçait le CEO Jim Goldman lors du congrès Chocovision à Davos en Suisse.  Godiva, qui a été repris il y a quatre ans par le holding turque Yildiz pour une somme de 592 millions d’euros, possède déjà 15 magasins en Chine à ce jour.  D’ici la fin de l’année, une trentaine de magasins supplémentaires devraient y voir le jour, mais le propriétaire turque espère pouvoir compter pas moins de 100 boutiques  en Chine d’ici  trois à quatre ans.

 

Il y a trois ans, Godiva a fait son entrée sur le marché chinois et aujourd’hui, la société y réalise un petit 5% de son chiffre d’affaires total.  Fin 2011, ce chiffre s’élevait à pas moins de 494,5 millions d’euros.
 

Galler veut doubler son chiffre d’affaires au Japon

Lundi dernier, le chocolatier Galler, en grande partie sous contrôle de la famille royale du Qatar, a conclu un accord avec le distributeur japonais Takemoto Foods.  Ainsi, Galler espère doubler son chiffre d’affaires au Japon durant les prochaines années pour atteindre au moins les 6 millions d’euros.  Le contrat a été signé lors d’une mission économique au Japon, présidée par le prince Philippe.  Il porte sur  la distribution des produits et le déploiement du concept ‘Galler Café’.

 

La société liégeoise originaire de Chaudfontaine, qui emploie 110 personnes, a encore des projets d’expansion sur d’autres marchés asiatiques, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.  Actuellement, Galler réalise un chiffre d’affaires total de 60 millions d’euros.

 
La biscuiterie Dandoy s’installe à Tokio

Outre le chocolat belge, l’Extrême-Orient représente également une opportunité pour la biscuiterie artisanale bruxelloise Dandoy.  Plus de 180 ans après sa fondation, la société familiale ouvrira  le 22 août prochain son tout premier magasin à l’étranger.  Il sera situé dans un centre commercial à Tokio.

 

Au cours de la mission commerciale princière au Japon, Dandoy a conclu un contrat d’exclusivité avec la société japonaise C-select.  A terme, elle souhaite ouvrir quatre à cinq boutiques Dandoy dans les plus grandes villes du pays.  Aujourd’hui, le fabricant de biscuits possède sept magasins en propre à Bruxelles et livre également à une sélection de petits commerçants, tant en Belgique qu’à l’étranger.  Une quarantaine de personnes travaillent chez Dandoy, qui réalise un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top