Chris Van Wettere nommé comme directeur général de Colruyt

Chris Van Wettere nommé comme directeur général de Colruyt

A partir du 1er mars 2015 Chris Van Wettere sera le nouveau directeur général de la chaîne Colruyt. Il succède à Luc Rogge, qui depuis son départ à la retraite début 2014, avait été temporairement remplacé par Frans Colruyt.

La satisfaction du client comme priorité absolue

Chris Van Wettere (54 ans), actuellement directeur général des enseignes OKay, OKay Compact et Bio-Planet, deviendra donc le nouveau patron de la chaîne Colruyt. Il y occupera également la fonction de directeur du marketing à titre temporaire.


Van Wettere est actif depuis plus de 30 ans au sein de Colruyt Group, dont les 10 premières années dans la vente chez Colruyt. Ces 12 dernières années, en tant que directeur d’OKay, il a contribué à l’expansion spectaculaire de cette enseigne de proximité, qui est passée de 13 magasins en 2003 à 107 aujourd’hui.


Pour Van Wettere la ‘satisfaction du client’ est une priorité absolue. La conviction qu’un retailer doit avant tout veiller à ce que ses clients soient satisfaits lui a été inculquée par un autre vétéran de chez Colruyt, Jean-Pierre Roelands : « C’est comme les joueurs de football qui veulent à tout prix gagner un match », souligne Chris Van Wettere.


« Si les joueurs regardent en permanence le tableau des scores, ils ne s’occupent pas de jouer au football. Cette vision étroite est également néfaste dans le retail. Mais celui qui fait de la satisfaction des clients sa priorité numéro un, sera récompensé par de bons résultats. Voilà le chemin vers un succès durable. »


Jeu de chaises musicales chez Colruyt

Chris Van Wettere cèdera sa fonction de directeur général d’OKay et OKay Compact à Fabrice Gobbato (42 ans), actuellement directeur des ventes et du marketing chez OKay. Gobbato travaille pour Colruyt Group depuis 7 ans et a participé à l’expansion accélérée d’OKay.


Depuis le départ début 2014 de Luc Rogge en tant que directeur général de la chaîne Colruyt, Frans Colruyt avait repris temporairement sa fonction. A présent cette intermède prend donc fin avec la nomination de Chris Van Wettere. Désormais Frans Colruyt se concentrera entièrement sur son rôle de COO Retail et se chargera donc de la gestion les différentes formules retail de Colruyt Group. Jef Colruyt  pour sa part reste CEO de Colruyt Group.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Back to top