Cinq tendances de supermarchés en 2018

Cinq tendances de supermarchés en 2018

Cinq tendances de supermarchés en 2018
Shutterstock

IGD, l’organisation internationale spécialisée dans l'étude des supermarchés, identifie cinq tendances qui détermineront le marché du foodretail au cours des douze prochains mois.

Les marques de distributeur se lancent dans le haut de gamme

Les retailers utilisent toujours plus souvent leurs marques de distributeur pour répondre à un large éventail de besoins des consommateurs.  C’est pour cette raison qu’ils investissent dans une offre de marques de distributeur haut de gamme de très grande qualité à des prix abordables.  Toby Pickard, analyste innovation chez IGD, explique : « Avec leurs gammes de marques de distributeur, les retailers ont la possibilité de se distinguer sur un marché retail toujours plus complexe et compétitif.  Les fabricants de marques doivent s’assurer que leurs produits soient de qualité supérieure pour justifier des prix plus élevés. »

 
Les retailers deviennent ‘hyperlocal’

Puisque les consommateurs souhaitent acheter plus localement, les retailers vont de plus en plus vendre des produits qui sont accessibles durant une courte période de l’année, et ce en raison de leur saisonnalité et de leur disponibilité.  Il en résulte une offre temporaire unique qui suscite l’intérêt des consommateurs.  Donc plus de variation pour le public qui fait ses achats, mais également une plus grande complexité au sein de la chaîne d’approvisionnement, ce qui exige plus d’efficacité, de collaboration et de communication.  Le fait que les retailers soutiennent les petits et moyens producteurs, est vécu de façon positive par les consommateurs.

 
Des livraisons plus efficaces

Les consommateurs apprécient la rapidité et l’aisance, ce qui oblige les retailers à développer de nouvelles solutions au niveau des commandes, des collectes et des livraisons.  Sur base de données des acheteurs et de l’intelligence artificielle, les supermarchés tentent également d’anticiper les envies des acheteurs, le moment et l’endroit où ils en ont envie, et ce même avant qu’ils ne le savent eux-mêmes.  Cependant, bon nombre de ces nouvelles solutions font en sorte que les consommateurs sont moins en contact direct avec les retailers et les marques.  Ceux-ci devront donc redoubler d’efforts pour se démarquer et pour fidéliser leurs clients.  « Pour se distinguer de leurs concurrents, les retailers auront sans doute besoin de créer davantage de valeur que de l’aisance uniquement.  En même temps, les frais de livraison doivent rester faibles », estime Pickard.

 
L’accent sur le style de vie

La santé et le bien-être demeurent au centre des préoccupations en 2018.  On s’attend à ce que les retailers élargissent les zones de bien-être dans leurs magasins et développent des formats axés sur le style de vie.  Online aussi, ils proposeront des choix lifestyle sur mesure afin que les clients puissent trouver facilement et rapidement les produits qui vont les aider à vivre plus sainement.  Le végétarien, flexitarien, ‘mieux-pour-vous’, ‘sans …’ et ‘clean label’, tous des segments en pleine croissance.  Le fait que les retailers mainstream élargissent leur offre lifestyle représente un défi pour les chaînes spécialisées dans ce domaine : « Ceux qui sont seront capables de prévoir, de créer ou de réagir très rapidement aux futures tendances lifestyle seront les gagnants. »

 
Une meilleure expérience d’achat

Les magasins physiques n’ont jamais dû travailler autant pour attirer des acheteurs.  Ils doivent répondre aux exigences des ‘acheteurs omnicanal’ en proposant une nouvelle expérience d’achat qui combine le online, le offline et le big data.  Selon Pickart, les retailers vont élever l’expérience d’achat physique à un niveau supérieur en présentant des produits surprenants, tout en proposant des solutions pratiques pour les acheteurs qui utilisent différents canaux.  Les magasins Hema Fresh d’Alibaba en Chine en sont un bon exemple.  Les marques peuvent aider les retailers à améliorer l’expérience d’achat, mais doivent également être prêtes à satisfaire les exigences du online fulfilment.
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.

AB InBev en tandem avec l’entreprise turque Efes sur le marché russe

12/07/2018

Afin de contrer le succès décroissant sur le marché russe, AB InBev a regroupé ses activités au pays de Vladimir Poutine avec celles de l’entreprise turque Anadolu Efes dans une joint-venture.

Le ministre Muyters dit non aux prépensions chez Carrefour

11/07/2018

Le ministre flamand de l’Emploi Philippe Muyters a rendu un avis négatif sur les RCC (anciennement prépensions) dans le cadre du plan de restructuration de Carrefour. Le verdict final revient au ministre fédéral Kris Peeters.

Pepsico: CA en hausse, grâce aux snacks

10/07/2018

Au deuxième trimestre de cette année le géant des snacks et des boissons Pepsico a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaires de 2,4%. En revanche le bénéfice net a chuté de 14% suite à la charge fiscale globale.

Changement managérial chez Ahold Delhaize en Grèce et en Roumanie

09/07/2018

Ahold Delhaize a annoncé deux changements au sein de son équipe directionnelle : Vassilis Stavrou devient président de la marque Alfa Beta en Grèce et succède à Leonidas Vrettakos qui prend sa retraite après 21 ans de service dans l’entreprise.