Coca-Cola dépasse les attentes des analystes

Coca-Cola dépasse les attentes des analystes

Au cours du premier trimestre de cette année Coca-Cola a réalisé des résultats meilleurs que prévu, grâce à l’accroissement des ventes sur les marchés émergents, comme la Chine, et grâce à une grande campagne marketing.

Volumes en hausse, revenus en baisse

Depuis un certain temps déjà Coca-Cola est confronté à une baisse des ventes de sodas sur les marchés matures, notamment en Europe et aux Etats-Unis, où les consommateurs ont de plus en plus tendance à opter pour des alternatives plus saines. C’est pourquoi Coca-Cola mise désormais sur les marchés émergents comme la Chine.


Malgré une baisse du chiffre d’affaires de 4% à 10,58 milliards de dollars (7,64 milliards d’euros), le groupe dépasse les attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 10,55 milliards  de dollars (7,62 milliards d’euros). Quant au bénéfice net il régresse de 1,75 milliard de dollars (1,26 milliard d’euros) à 1,62 milliard de dollars (1,17 milliard d’euros).


Au niveau mondial les volumes de ventes ont augmenté de 2%, alors que la Chine à elle seule enregistrait une hausse de pas moins de 12% et ce en partie grâce à une campagne marketing pour le Nouvel An chinois. La région Asie-Pacifique, dont fait partie la Chine, est le deuxième marché du groupe en termes de revenus : l’an dernier cette zone a généré 13% du chiffre d’affaires global.


Fortes performances des marchés émergents

Les autres marchés émergents ont eux aussi réalisé des volumes de ventes au-delà de la moyenne : en Inde et en Russie on observe une hausse du volume de 6%  et au Brésil de +4%. En Amérique du Nord le marché reste stable (à noter toutefois que les ventes de sodas en 2013 étaient au plus bas depuis 1995), alors qu’en Europe on note un recul de 4%.


Les prévisions du groupe pour le trimestre suivant et le reste de l’année sont prudentes, car le géant américain s’attend à ce que des taux de change défavorables, principalement suite à la dévaluation du bolivar vénézuélien, affectent les résultats. Afin de stimuler les ventes, Coca-Cola  projette pour l’été prochain l’une des plus grandes campagnes marketing de l’histoire de l’entreprise, avec en point de mire la Coupe du Monde de football au Brésil.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les boissons énergisantes pourraient-elles être interdites aux mineurs ?

16/01/2018

Suite à la demande de l’association néerlandaise de pédiatrie d’interdire la vente de boissons énergisantes aux mineurs, les Pays-Bas initient une étude sur le sujet. En Belgique aussi les médecins signalent les effets nocifs de ce type de boissons.

Le président Macron veut inscrire la baguette au patrimoine mondial

15/01/2018

A l’exemple de la bière belge et la pizza napolitaine, la confédération des boulangers français, soutenue par le président français Macron, souhaite inscrire la baguette a patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Davantage de supérettes de proximité ouvertes toute la journée le dimanche ?

15/01/2018

Les magasins de proximité avec plus 5 employés doivent avoir la possibilité de rester ouverts dimanche toute la journée, estime le SNI, qui souhaite dès lors rehausser la limite relative au personnel à 10 employés. Mais cela est moins évident qu’il n’y paraît, affirme l’Unizo.

Lactalis rappelle 12 millions de boîtes de lait infantile

15/01/2018

Un énorme scandale a éclaté en France au sujet du lait infantile contaminé à la salmonelle du groupe laitier Lactalis.  L’entreprise va devoir retirer pas moins de 12 millions d’emballages distribués dans 83 pays différents.

La biscuiterie Seghers acquiert le néerlandais Euro Pâtisserie

15/01/2018

La biscuiterie Seghers de Temse a racheté son concurrent néerlandais Euro Pâtisserie. Le nouveau groupe figurera parmi les dix plus grands fabricants de biscuits au Benelux.

Les emballages de plus grande taille pas toujours moins chers

15/01/2018

Pour de nombreux produits en supermarché, les emballages de plus grande taille par kilo ou parfois par litre sont censés être moins chers que les petits, mais dans certains cas, c’est tout le contraire.  Tout dépend de l’emballage standard.

Back to top