Coca-Cola dépasse les attentes des analystes

Coca-Cola dépasse les attentes des analystes

Au cours du premier trimestre de cette année Coca-Cola a réalisé des résultats meilleurs que prévu, grâce à l’accroissement des ventes sur les marchés émergents, comme la Chine, et grâce à une grande campagne marketing.

Volumes en hausse, revenus en baisse

Depuis un certain temps déjà Coca-Cola est confronté à une baisse des ventes de sodas sur les marchés matures, notamment en Europe et aux Etats-Unis, où les consommateurs ont de plus en plus tendance à opter pour des alternatives plus saines. C’est pourquoi Coca-Cola mise désormais sur les marchés émergents comme la Chine.


Malgré une baisse du chiffre d’affaires de 4% à 10,58 milliards de dollars (7,64 milliards d’euros), le groupe dépasse les attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 10,55 milliards  de dollars (7,62 milliards d’euros). Quant au bénéfice net il régresse de 1,75 milliard de dollars (1,26 milliard d’euros) à 1,62 milliard de dollars (1,17 milliard d’euros).


Au niveau mondial les volumes de ventes ont augmenté de 2%, alors que la Chine à elle seule enregistrait une hausse de pas moins de 12% et ce en partie grâce à une campagne marketing pour le Nouvel An chinois. La région Asie-Pacifique, dont fait partie la Chine, est le deuxième marché du groupe en termes de revenus : l’an dernier cette zone a généré 13% du chiffre d’affaires global.


Fortes performances des marchés émergents

Les autres marchés émergents ont eux aussi réalisé des volumes de ventes au-delà de la moyenne : en Inde et en Russie on observe une hausse du volume de 6%  et au Brésil de +4%. En Amérique du Nord le marché reste stable (à noter toutefois que les ventes de sodas en 2013 étaient au plus bas depuis 1995), alors qu’en Europe on note un recul de 4%.


Les prévisions du groupe pour le trimestre suivant et le reste de l’année sont prudentes, car le géant américain s’attend à ce que des taux de change défavorables, principalement suite à la dévaluation du bolivar vénézuélien, affectent les résultats. Afin de stimuler les ventes, Coca-Cola  projette pour l’été prochain l’une des plus grandes campagnes marketing de l’histoire de l’entreprise, avec en point de mire la Coupe du Monde de football au Brésil.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

Back to top