Coca-Cola en croissance grâce au Light et au Zero

Coca-Cola en croissance grâce au Light et au Zero

Au premier trimestre Coca-Cola a vu chuter son chiffre d’affaires  de 16%, mais  dépasse néanmoins les attentes des analystes. La croissance organique du chiffre d’affaires s’est élevée à 5%, grâce au relancement des boissons sans sucre.

Nouveau look pour le sans sucre

Pour le premier trimestre de 2018  Coca-Cola affiche des résultats mitigés : le chiffre d’affaires trimestriel s’est établi à 7,6 milliards de dollars (6,2 milliards d’euros), mais en organique l’entreprise est parvenue à réaliser une croissance de 5%. Le chiffre d’affaires de Coca-Cola est néanmoins  supérieur aux attentes des analystes de Thomson Reuters qui tablaient sur 7,34 milliards de dollars (6 milliards d’euros). De plus cette baisse du chiffre d’affaires s’explique en grande partie par la cession de ses activités d’embouteillage à des franchisés.


Au niveau mondial, le géant des sodas a vu le volume vendu progresser d’environ 3%, et ce sur tous ses marchés et dans toutes les catégories de produits. Les boissons propres de Coca-Cola ont largement contribué à cette croissance, avec en tête les produits sans sucre Cola Light et Cola Zero, dotés d’un nouvel emballage et déclinés en différents goûts surprenants, dont le parfum Feisty Cherry. « Ces dernières années nous avons cherché comment remettre le Cola Light sur le devant de la scène », explique le CEO James Quincey : « Les nouveaux looks et goûts et le marketing judicieux semblent à présent porter leurs fruits. »


Le bénéfice net au premier trimestre s’est établi à près de 1,4 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros), contre 1,2 milliard de dollars (1 milliard d’euros) durant la même période un an auparavant. Pour 2018 Coca-Cola s’attend à une croissance  organique de son chiffre d’affaires d’environ 4%.