Coca-Cola en croissance grâce au Light et au Zero

Coca-Cola en croissance grâce au Light et au Zero

Coca-Cola en croissance grâce au Light et au Zero
Shutterstock

Au premier trimestre Coca-Cola a vu chuter son chiffre d’affaires  de 16%, mais  dépasse néanmoins les attentes des analystes. La croissance organique du chiffre d’affaires s’est élevée à 5%, grâce au relancement des boissons sans sucre.

Nouveau look pour le sans sucre

Pour le premier trimestre de 2018  Coca-Cola affiche des résultats mitigés : le chiffre d’affaires trimestriel s’est établi à 7,6 milliards de dollars (6,2 milliards d’euros), mais en organique l’entreprise est parvenue à réaliser une croissance de 5%. Le chiffre d’affaires de Coca-Cola est néanmoins  supérieur aux attentes des analystes de Thomson Reuters qui tablaient sur 7,34 milliards de dollars (6 milliards d’euros). De plus cette baisse du chiffre d’affaires s’explique en grande partie par la cession de ses activités d’embouteillage à des franchisés.


Au niveau mondial, le géant des sodas a vu le volume vendu progresser d’environ 3%, et ce sur tous ses marchés et dans toutes les catégories de produits. Les boissons propres de Coca-Cola ont largement contribué à cette croissance, avec en tête les produits sans sucre Cola Light et Cola Zero, dotés d’un nouvel emballage et déclinés en différents goûts surprenants, dont le parfum Feisty Cherry. « Ces dernières années nous avons cherché comment remettre le Cola Light sur le devant de la scène », explique le CEO James Quincey : « Les nouveaux looks et goûts et le marketing judicieux semblent à présent porter leurs fruits. »


Le bénéfice net au premier trimestre s’est établi à près de 1,4 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros), contre 1,2 milliard de dollars (1 milliard d’euros) durant la même période un an auparavant. Pour 2018 Coca-Cola s’attend à une croissance  organique de son chiffre d’affaires d’environ 4%.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Blokker voit le CA belge chuter fortement et le comité de direction se réduire

17/07/2018

Les problèmes persistent chez Blokker. Le conseil d’administration a encore été réduit (est passé de huit à cinq membres) et cette décroissance vaut également pour le chiffre d’affaires des magasins belges (-21%).

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Cette année, Amazon Prime Day assure le spectacle et la controverse

17/07/2018

Les membres d’Amazon Prime fêtent leur Prime Day aujourd’hui. L’importance de cette journée de shopping à bas prix tant controversée ne cesse de croître : Amazon a débuté le festival avec des concerts et les concurrents proposent des prix cassés.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.