Coca-Cola favorise l’unification européenne

Coca-Cola favorise l’unification européenne
Mehaniq / Shutterstock.com

Coca-Cola a unifié l’Europe : le groupe de boissons restructure son organisation et en profite pour fusionner toutes les régions européennes. Mais cette réorganisation s’était aussi accompagnée de licenciements massifs.

 

40 pays ensemble

Le groupe Coca-Cola poursuit la restructuration de ses activités mondiales annoncée à l’automne dernier. Les différentes divisions régionales européennes ont  fusionné le 2 avril en une nouvelle business-unit, rapporte LebensmittelZeitung. 

 

La direction de l’unité « Europe » a été confiée à Nikos Koumettis, auparavant « Group President » pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique au sein de l’entreprise. Le nouveau siège sera établi à Dublin. La nouvelle division Europe de Coca-Cola s’étend sur quarante marchés, dont la Russie.

 

Coca-Cola espère que cette restructuration lui permettra de sortir renforcé de la crise sanitaire. L’an dernier, le chiffre d’affaires a baissé de 11% à 33 milliards de dollars (27 milliards d’euros) sous l’effet de la pandémie. Les bénéfices ont chuté de 13% à 7,7 milliards de dollars (un peu plus de 6 milliards d’euros). Sur le marché belge, près de la moitié des collaborateurs ont été licenciés.