Coca-Cola met fin à sa collaboration africaine avec AB InBev

Coca-Cola met fin à sa collaboration africaine avec AB InBev

Le géant américain Coca-Cola a mis un terme à sa collaboration avec AB InBev en Afrique. Le brasseur belge y produisait et distribuait des boissons rafraîchissantes pour Coca-Cola et détient plus de la moitié de Coca-Cola Beverages Africa.

Reprise de SABMiller

Actuellement AB InBev détient 57% des actions de Coca-Cola Beverages Africa. Suite à la reprise de SABMiller, AB InBev a récupéré la participation du brasseur sud-africain dans la filiale africaine de Coca-Cola. A présent le groupe américain souhaite racheter cette participation. Coca-Cola Beverages Africa  produit des boissons rafraîchissantes pour douze pays en Afrique du Sud et de l’Est, et représente ainsi 40% du marché africain.


Le contrat entre Coca-Cola et SABMiller stipule que Coca-Cola a le droit de rechercher un autre partenaire, au cas où un actionnaire de Coca-Cola Beverages Africa changerait de propriétaire. « Coca-Cola a choisi d’exercer son droit de racheter la participation d’AB InBev dans Coca-Cola Beverages Africa , du fait de son intention de mettre en œuvre son plan de stratégie à long terme sur le marché africain avec d’autres partenaires », précise le groupe américain. Sur d’autres marchés, comme le Salvador et le Honduras, la géant américain poursuivra sa collaboration avec AB InBev.