Coca-Cola : première croissance en 11 ans aux USA grâce à 'Share a Coke'

Coca-Cola : première croissance en 11 ans aux USA  grâce à 'Share a Coke'

Alors que chez nous la campagne ‘Share a Coke’ avec ses bouteilles personnalisées est déjà bien établie, aux USA par contre elle vient seulement d’être lancée au mois de juin, mais elle a d’ores et déjà permis à Coca-Cola de renouer avec la croissance sur son principal marché, et ce pour la première fois en 11 ans.

Revirement après 11 ans de régression

Durant 11 ans le géant américain n’a pu empêcher le déclin des ventes de Coca-Cola sur son marché domestique, en raison notamment de l’attention accrue pour l’épidémie d’obésité aux USA et face à la mauvaise presse des édulcorants artificiels.


Aucune solution n’a pu remédier à cette situation, jusqu’à ce que le groupe décide de lancer aux Etats-Unis – son principal marché en termes de volume – la campagne ‘Share a Coke’.


Et le résultat ne s’est pas fait attendre. Selon le Wall Street Journal, « après un recul durant 11 années consécutives, les ventes du célèbre soda aux USA ont augmenté de 0,4% en termes de volume  et de 2,5% en dollars durant les douze semaines précédant le mois d’août, comparé à la même période l’année dernière. Durant cette même période tant le volume que le  chiffre d’affaires en dollars ont été négatifs pour ses grands rivaux PepsiCo et Dr. Pepper Snapple Group Inc. »

 

Un succès mondial

Imaginée en 2011 en Australie, la campagne ‘Share a Coke’ a été déployée depuis dans près de 80 pays et rencontre un franc succès, bien que la ‘Coca-Cola Company’ préfère ne pas crier les chiffres sur tous les toits. En Australie la campagne aurait généré une croissance de 7% auprès des jeunes.


En Belgique aussi, où la campagne en est déjà à sa deuxième vague (avec quelque 3.000 noms, 9 Belges sur 10 ont leur prénom affiché sur une bouteille Coca-Cola), l’action n’a pas manqué son effet.  A tel point que Coca-Cola Belgique s’est vu remettre le ‘Golden Effie Award’ pour la campagne marketing la plus influente, avec une croissance de volume de 14,8% et une augmentation de la part de marché de 3,4 points de pourcentage.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une entreprise alimentaire espagnole souhaite acquérir Continental Food

13/10/2017

La semaine prochaine, l’entreprise alimentaire espagnole GB Foods souhaite lancer une offre sur l’entreprise belge Continental Foods qui commercialise les marques Devos Lemmens, Aiki et Royco.  Deux autres parties seraient également intéressées.

Avec Merci Voisin, Carrefour encourage ses clients à livrer des courses

13/10/2017

En France, le groupe de supermarchés Carrefour a lancé une nouvelle plateforme en collaboration avec Merci Voisin.  Elle permet aux clients de se faire livrer contre paiement les commandes faites en ligne.  Un Uber pour vos courses, peut-on dire.

Les travailleurs belges des brasseries d’AB InBev partent en grève

13/10/2017

Une grève a éclaté aujourd’hui dans les brasseries d’AB InBev à Leuven, Jupille et Hoegaarden.  Elle fait suite aux discussions concernant une nouvelle convention collective du travail pour les employés qui n’ont pas abouti.

Filet Pur : Une barre démesurément haute

13/10/2017

Les discounters, chacun à leur manière, lancent une offensive de charme : l’un avec des tests de goût, l’autre avec des cochons gâtés. Mais n’étions-nous pas privés de viande ? Explications dans le résumé hebdomadaire, garanti sans gluten, de RetailDetail Food !

Les raisons pour lesquelles le végétalisme représente un défi pour les foodretailers

12/10/2017

Les végétaliens sont-ils un groupe cible en croissance dont il va falloir tenir compte ?  Les supermarchés doivent-ils prévoir des formules ou des divisions végétaliennes ?  Nous constatons une hausse prudente des initiatives.

L’enseigne Cru continue d'accumuler les pertes

12/10/2017

Cru, la chaîne de supermarchés de luxe de Colruyt Group, continue d'accumuler les pertes. Durant l’exercice écoulé le chiffre d’affaires a beau avoir doublé, il en va de même pour la perte opérationnelle. Le déploiement du concept s’en trouve freiné.

Back to top