Coca-Cola : première croissance en 11 ans aux USA grâce à 'Share a Coke' | RetailDetail

Coca-Cola : première croissance en 11 ans aux USA grâce à 'Share a Coke'

Coca-Cola : première croissance en 11 ans aux USA  grâce à 'Share a Coke'

Alors que chez nous la campagne ‘Share a Coke’ avec ses bouteilles personnalisées est déjà bien établie, aux USA par contre elle vient seulement d’être lancée au mois de juin, mais elle a d’ores et déjà permis à Coca-Cola de renouer avec la croissance sur son principal marché, et ce pour la première fois en 11 ans.

Revirement après 11 ans de régression

Durant 11 ans le géant américain n’a pu empêcher le déclin des ventes de Coca-Cola sur son marché domestique, en raison notamment de l’attention accrue pour l’épidémie d’obésité aux USA et face à la mauvaise presse des édulcorants artificiels.


Aucune solution n’a pu remédier à cette situation, jusqu’à ce que le groupe décide de lancer aux Etats-Unis – son principal marché en termes de volume – la campagne ‘Share a Coke’.


Et le résultat ne s’est pas fait attendre. Selon le Wall Street Journal, « après un recul durant 11 années consécutives, les ventes du célèbre soda aux USA ont augmenté de 0,4% en termes de volume  et de 2,5% en dollars durant les douze semaines précédant le mois d’août, comparé à la même période l’année dernière. Durant cette même période tant le volume que le  chiffre d’affaires en dollars ont été négatifs pour ses grands rivaux PepsiCo et Dr. Pepper Snapple Group Inc. »

 

Un succès mondial

Imaginée en 2011 en Australie, la campagne ‘Share a Coke’ a été déployée depuis dans près de 80 pays et rencontre un franc succès, bien que la ‘Coca-Cola Company’ préfère ne pas crier les chiffres sur tous les toits. En Australie la campagne aurait généré une croissance de 7% auprès des jeunes.


En Belgique aussi, où la campagne en est déjà à sa deuxième vague (avec quelque 3.000 noms, 9 Belges sur 10 ont leur prénom affiché sur une bouteille Coca-Cola), l’action n’a pas manqué son effet.  A tel point que Coca-Cola Belgique s’est vu remettre le ‘Golden Effie Award’ pour la campagne marketing la plus influente, avec une croissance de volume de 14,8% et une augmentation de la part de marché de 3,4 points de pourcentage.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

L’UE vote une loi pour de meilleurs labels bio

20/04/2018

Le Parlement européen a adopté une loi règlementant le secteur bio de manière plus stricte, mais aussi plus juste et plus claire.  C’est notamment via un label bio et des règles d’importation que l’Europe veut soutenir la production bio nationale.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.