Coca-Cola réduit encore son utilisation de plastique vierge

Coca-Cola European Partners

À partir de cet été, toutes les bouteilles PET de Coca-Cola fabriquées en Belgique seront en plastique recyclé. Cette transition nécessite un investissement de 10 millions d’euros.

 

Presque tout le portefeuille

Coca-Cola European Partners (CCEP) bannit le plastique vierge d’origine fossile de ses bouteilles PET en Belgique et au Luxembourg. À l'exception de trois emballages fabriqués à l'étranger (Aquarius 1,5l, Tropico 1,5l et Minute Maid 33cl), toutes les bouteilles PET du groupe de boissons passeront cet été à du plastique 100 % recyclé.

 

« De cette manière, nous faisons un pas énorme en direction d’emballages en plastique circulaires aux émissions de CO2 réduites, objectif sur lequel nous travaillons avec l'ensemble de l'industrie », déclare An Vermeulen,  Country Director Belgique-Luxembourg pour CCEP. Le passage au RPET à 100 % coûtera quelque 10 millions d'euros au géant des boissons, car le matériau recyclé est plus cher que le plastique vierge.

 

Campagne

Le CCEP souhaite désormais améliorer la collecte des bouteilles usagées afin de rendre les emballages véritablement circulaires d'ici 2025. « Actuellement, 92 % de nos bouteilles font l’objet d'une collecte sélective en Belgique. C’est un bon chiffre, qui peut toutefois encore être amélioré. En particulier en dehors du domicile, où il n’est pas toujours simple de trier sélectivement les emballages, ce qui fait que des bouteilles se retrouvent parfois aussi comme déchets dans la nature. »

 

Afin d'encourager les consommateurs à trier encore mieux leurs emballages et à ne pas les jeter, l'entreprise lancera une nouvelle campagne de marketing cet été - comme elle l'a fait il y a deux ans .