Coco-Cola autorisé à poursuivre la vente de sa boisson énergisante

Coca-Cola mag energiedrank blijven verkopen

Coca-Cola Co. vient d’obtenir gain de cause dans un litige qui l’opposait à Monster Beverage Corporation. Le géant des sodas pourra donc continuer de vendre sa boisson énergisante Coca-Cola Energy.


Clause de non-concurrence

Monster Beverage Corp. a tenté d’empêcher le déploient de la boisson énergisante Coca-Cola Energy, lancée en Europe au printemps dernier, mais a échoué. Monster invoquait un accord conclu entre les deux compagnies en 2015, stipulant qu’elles ne pouvaient entrer en concurrence directe


Rappelons qu’en 2015 Coca-Cola a pris une participation de 16,7% dans Monster et s’est engagé à distribuer les boissons énergisantes de Monster au Canada et aux Etats-Unis. Monster estimait que la nouvelle boisson énergisante de Coca-Cola constituait une infraction à cet accord.


Tentative de diversification

Toutefois le tribunal d’arbitrage n’a pas suivi les arguments de Monster et a jugé que Coca-Cola Energy n’était pas concerné par cet accord, puisque la boisson était commercialisée sous la marque Coca-Cola. Le fabricant de sodas peut donc poursuivre la vente de sa boisson énergisante et est libre d’introduire le produit sur d’autres marchés dans le monde.


Le lancement de la boisson énergisante s’inscrit dans le cadre des tentatives de Coca-Cola de se détacher de ses sodas traditionnels. Avec Coca-Cola Energy, qui contient de la caféine de sources naturelles, des extraits de guarana, de la vitamine B, mais pas de taurine, le géant américain joue sur la tendance ‘santé’ avec des ingrédients naturels et sains.