Colmar donne un coup de jeune à tous ses restaurants | RetailDetail

Colmar donne un coup de jeune à tous ses restaurants

Colmar donne un coup de jeune à tous ses restaurants

La chaîne de restauration Colmar va rénover ses neuf restaurants belges dans le courant de l’année 2013 : un look plus contemporain et plus transparent pour attirer un clientèle plus jeune, un nouveau logo et une approche marketing différente.

Un public-cible plus jeune

Le but est de rendre les restaurants plus accueillants, avec un aménagement plus coloré et plus agréable. L’internet sans fil et le coin enfants sont maintenus pour attirer un public plus jeune.


Le marketing lui aussi sera adapté en fonction du rajeunissement de la chaîne. ‘Profiter d’un moment convivial entre amis’, c’est le message que Colmar veut transmettre.


D’abord Anvers, ensuite Bruxelles

Les transformations débuteront à la mi-janvier, en commençant par l’ établissement d’Aartselaar (près d’Anvers), le long de l’A12. Les travaux dureront une dizaine de jours. Le premier restaurant rénové rouvrira donc ses portes début février. Ensuite ce sera le tour de Merksem, Grand-Bigard et Drogenbos. Les restaurants de Saint-Denis-Westrem, Oostakker et Courtrai sont les derniers sur la liste.


Pour les établissements à Anvers et Woluwe les transformations devront se dérouler conformément aux directives des autorités. De plus le restaurant de Woluwe se situant dans un immeuble protégé, la rénovation se limitera en grande partie à l’intérieur du bâtiment.


Le restaurant de Grand-Bigard sera non seulement rénové, mais également agrandi. Les travaux y prendront donc plus de temps. A Saint-Denis-Westrem l’établissement actuel sera remplacé par un restaurant entièrement neuf.


La formule Colmar reste inchangée

Colmar ne change rien à sa formule de restauration : un prix ‘all in’ pour le buffet d’entrées et de desserts, le plat principal servi à table et toutes les boissons. L’enseigne continuera également  à proposer ses menus  et ses suggestions saisonnières.

 

Tout a commencé il y a plus de 50 ans. L’entreprise de la famille Dossche, qui à l’époque était active principalement dans l’industrie d’aliments pour bétail, souhaitait diversifier ses investissements et a créé les restaurants Colmar.


La branche italienne et française

En 1993 Colmar lance le concept Sbarro, axé sur les  pâtes fraîches italiennes, au Wijnegem Shopping Center, au Waasland Shopping Center et à la gare du Midi Bruxelles. D’autres nouveaux concepts ont suivi notamment Café Muffin, Smoothebar et Wok-a-Way.


En 2011 Colmar a réalisé un chiffre d’affaires de 26 millions d’euros et un bénéfice net de 10,1 millions d’euros. Outre les neuf restaurants belges, Colmar détient 16 établissements en France sous l’enseigne Crocodile. D’ici fin décembre trois nouveaux restaurants s’y ajouteront.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.

Analyse : Six raisons pour lesquelles les grandes marques sont sous pression

17/05/2018

Les marques mondiales subissent de plus en plus la concurrence de petits acteurs locaux. Selon certains observateurs, l’âge d’or des marques est révolu. Une conclusion un peu prématurée peut-être, mais quelques tendances s’ébauchent néanmoins.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

« Dans la catégorie des snacks la consommation est élastique » (Yannick Engelen, Mondelez)

17/05/2018

Dans les catégories impulsives comme les snacks ce ne sont pas tant les promotions qui assurent une croissance durable, mais plutôt une approche trade marketing judicieuse où fabricants et retailers se fixent les bonnes priorités, estime Mondelez.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.