Colruyt écope d’une amende sévère pour publicité illégale pour le tabac | RetailDetail

Colruyt écope d’une amende sévère pour publicité illégale pour le tabac

Colruyt écope d’une amende sévère pour publicité illégale pour le tabac

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné Colruyt à une amende de pas moins de 270.000 euros pour plusieurs infractions à l’interdiction de publicité pour des produits de tabac. Colruyt étant « très étonné du verdict » , il y a de fortes chances pour que l’entreprise aille en appel contre cette décision.

Première amende au mois de mars

Deux sociétés Colruyt, la SA Etablissements Frans Colruyt (responsable de l’exploitation des supermarchés)  et la SA Colruyt Group Services s’étaient déjà vu infliger une amende au mois de mars pour avoir vendu des produit de tabac  à prix réduit et pour avoir fait ainsi de la publicité illégale pour le tabac, une pratique interdite depuis 1997.


La SA Colruyt Group Services a été acquittée, car il ne peut être prouvé que cette société anonyme  détermine les prix et la publicité de Colruyt. En revanche la SA Etablissement Frans Colruyt est condamnée à payer une amende de 270.000 euros, malgré l’argument avancé comme quoi l’Europe interdit d’imposer des prix minimum aux détaillants.


Quatre infractions  

Selon le tribunal bruxellois, Colruyt a enfreint par quatre fois l’interdiction de publicité pour les produits de tabac : en appliquant un prix à l’unité inférieur au prix officiel sur le timbre fiscal, en accordant des réductions d’après les quantités achetées, en octroyant des réductions supplémentaires temporaires et par les ‘avantages Grand Camp’ dont bénéficient les mouvements de jeunesse. Ces diverses interventions ont résulté en une réduction moyenne de 10%, commente le substitut du procureur.


Dans son verdict, le tribunal cite tant des dispositions légales que des textes parlementaires pour étayer sa décision : « Est considérée comme publicité toute communication ou toute action, qui vise  à promouvoir la vente, quels que soient  l'endroit, le support ou les techniques utilisés. »


Selon le tribunal, il est donc « inadmissible que Colruyt s’adonne à une telle publicité, alors qu’il est scientifiquement prouvé que fumer nuit à la santé », souligne le juge.


Colruyt  « étonné du jugement »

Pour sa défense Colruyt avait émis l’argument que « le prix d’un produit n’est pas une forme de publicité, mais fait partie de la vente. « Et il n’est pas interdit de vendre du tabac », plaidait vainement Colruyt.


Colruyt prétend ne jamais avoir eu l’intention de faire de la publicité pour des produits de tabac et se dit « particulièrement étonné » par le verdict. Avec ses avocats, le distributeur va à présent étudier minutieusement l’argumentation du juge.


Pour l’instant la seule option est de se résigner à la décision du juge et d’adapter d’urgence les prix des produits de tabac. Néanmoins il y a de fortes chances pour que la chaîne de supermarchés aille en appel endéans les quinze jours.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.