Colruyt écope d’une amende sévère pour publicité illégale pour le tabac

Colruyt écope d’une amende sévère pour publicité illégale pour le tabac

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné Colruyt à une amende de pas moins de 270.000 euros pour plusieurs infractions à l’interdiction de publicité pour des produits de tabac. Colruyt étant « très étonné du verdict » , il y a de fortes chances pour que l’entreprise aille en appel contre cette décision.

Première amende au mois de mars

Deux sociétés Colruyt, la SA Etablissements Frans Colruyt (responsable de l’exploitation des supermarchés)  et la SA Colruyt Group Services s’étaient déjà vu infliger une amende au mois de mars pour avoir vendu des produit de tabac  à prix réduit et pour avoir fait ainsi de la publicité illégale pour le tabac, une pratique interdite depuis 1997.


La SA Colruyt Group Services a été acquittée, car il ne peut être prouvé que cette société anonyme  détermine les prix et la publicité de Colruyt. En revanche la SA Etablissement Frans Colruyt est condamnée à payer une amende de 270.000 euros, malgré l’argument avancé comme quoi l’Europe interdit d’imposer des prix minimum aux détaillants.


Quatre infractions  

Selon le tribunal bruxellois, Colruyt a enfreint par quatre fois l’interdiction de publicité pour les produits de tabac : en appliquant un prix à l’unité inférieur au prix officiel sur le timbre fiscal, en accordant des réductions d’après les quantités achetées, en octroyant des réductions supplémentaires temporaires et par les ‘avantages Grand Camp’ dont bénéficient les mouvements de jeunesse. Ces diverses interventions ont résulté en une réduction moyenne de 10%, commente le substitut du procureur.


Dans son verdict, le tribunal cite tant des dispositions légales que des textes parlementaires pour étayer sa décision : « Est considérée comme publicité toute communication ou toute action, qui vise  à promouvoir la vente, quels que soient  l'endroit, le support ou les techniques utilisés. »


Selon le tribunal, il est donc « inadmissible que Colruyt s’adonne à une telle publicité, alors qu’il est scientifiquement prouvé que fumer nuit à la santé », souligne le juge.


Colruyt  « étonné du jugement »

Pour sa défense Colruyt avait émis l’argument que « le prix d’un produit n’est pas une forme de publicité, mais fait partie de la vente. « Et il n’est pas interdit de vendre du tabac », plaidait vainement Colruyt.


Colruyt prétend ne jamais avoir eu l’intention de faire de la publicité pour des produits de tabac et se dit « particulièrement étonné » par le verdict. Avec ses avocats, le distributeur va à présent étudier minutieusement l’argumentation du juge.


Pour l’instant la seule option est de se résigner à la décision du juge et d’adapter d’urgence les prix des produits de tabac. Néanmoins il y a de fortes chances pour que la chaîne de supermarchés aille en appel endéans les quinze jours.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top