Colruyt étend l'Éco-Score aux produits de marque

Colruyt étend l'Éco-Score aux produits de marque
Colruyt Group

Après l’introduction de l'Éco-Score pour 2 500 produits de marque de distributeur au printemps, Colruyt évalue désormais également l'impact environnemental de produits de marque.

 

Collecte de données

Afin de calculer l'Éco-Score de ces produits de marque, Colruyt a demandé des données à tous les fabricants de marques nationales. Des centaines de fournisseurs ont répondu à cette demande, ce qui permettra à la chaîne de supermarchés d’afficher l'Éco-Score des produits de marque à partir de janvier.

 

Dans un premier temps, les clients pourront consulter le score en scannant le code-barres du produit, mais Colruyt espère que les fabricants de marques l’indiqueront sur leurs emballages. De plus en plus de produits de marque de distributeur du détaillant portent le score sur leur emballage. Au cours des prochaines semaines, les céréales, le café, le fromage et la charcuterie, entre autres, seront accompagnés du label. Il y aura également des indications spéciales dans les rayons.

 

Nuances spécifiques

L'Éco-Score de Colruyt repose largement sur la base de données d’Agribalyse, qui répertorie l'impact moyen de 2 500 catégories de produits. « Tout le monde peut calculer un Éco-Score à partir de ces données, mais nous l'affinons avec des données de bonus-malus qui tiennent compte, entre autres, de la méthode de production et de la biodiversité », explique Stefan Goethaert, directeur de Colruyt Fine Food, dans De Standaard. « Lorsqu’ils sont correctement informés, les consommateurs peuvent faire des choix d’achat plus conscients et contribuer à préserver l’environnement. »

 

Cet été, Lidl a été le deuxième détaillant en Belgique à introduire cet indicateur. Carrefour Belgique serait sur le point de faire de même. En France, la chaîne de supermarchés a déjà introduit l'Éco-Score.