Colruyt arrête sa collaboration avec 34 fournisseurs non-européens | RetailDetail

Colruyt arrête sa collaboration avec 34 fournisseurs non-européens

Colruyt arrête sa collaboration avec 34 fournisseurs non-européens

L’année dernière le distributeur Colruyt a arrêté sa collaboration avec 34 fournisseurs non-européens, en raison de mauvaises conditions de travail ou pour avoir refusé de nouveaux audits par le groupe belge. Les fournisseurs,  chinois pour la plupart, produisent notamment des jouets, de la décoration saisonnière et des articles de jardin, vendus chez Colruyt, DreamLand, DreamBaby et ColliShop.

Amélioration visible lors des suivis d’audits

En 2012 Colruyt a effectué 117 audits, pour lesquels l’entreprise a investi 80.000 euros. 56 nouveaux fournisseurs ont été contrôlés pour la première fois en 2012. Pour les 61 fournisseurs restants il s’agissait d’un suivi d’audit : la moitié d’entre eux environ avait amélioré la situation par rapport au premier contrôle.


Colruyt affirme que d’année en année les conditions s’améliorent. Néanmoins le nombre de collaboration auquel met fin le distributeur a augmenté : en 2011 seuls 25 fournisseurs étaient concernés. Les irrégularités les plus souvent constatées étant le nombre excessif  d’heures supplémentaires et les salaires peu élevés, ainsi qu’un manque de protection sociale.


Cette année Colruyt a programmé au moins 56 audits, dont 18 pour un premier contrôle et 38 pour un suivi d’audit. Ce nombre pourrait augmenter durant les mois prochains. Contrairement aux audits précédents, les contrôles s’appliqueront également aux fournisseurs de produits alimentaires. Pour ce faire Colruyt collaborera avec la plateforme internationale Business for Social Compliance Initiative.


Nécessité de contrôler les sous-traitants

Le mois dernier l’importance de contrôles plus sévères quant aux conditions de travail, principalement dans des entreprises asiatiques, a été tristement démontrée par la catastrophe survenue à Dhaka (Bangladesh), suite à l’effondrement d’une usine textile, tuant plus de 1200 travailleurs.


Depuis dix ans déjà Colruyt effectue des audits en vue de contrôler les conditions de travail chez ses fournisseurs non-food non-européens. Des bureaux d’audit internationaux agréés y ont vérifié dans quelle mesure les usines respectaient la législation locale et les conventions de l’Organisation Internationale du Travail.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.