Colruyt augmente son chiffre d’affaires et sa part de marché

Colruyt augmente son chiffre d’affaires et sa part de marché

Durant la 1ère moitié de son exercice 2015-2016, Colruyt Group a vu progresser son CA de 2,9% à 4,547 milliards d’euros. La part de marché de Colruyt, Okay et Spar continue d’augmenter dans notre pays et s’élève à 31,6% (contre 31,1% l’an dernier).

La stratégie du meilleur prix porte ses fruits

La marge bénéficiaire brut de Colruyt Group durant le premier semestre a atteint 25,0% (contre 24,6% l’an dernier) et le résultat d’exploitation (EBIT) est passé de 5,5% à 5,7% du chiffre d’affaires (soit 259 millions d’euros, un résultat légèrement supérieur aux attentes de la plupart des analystes). Le bénéfice net a augmenté d’un modeste 1% à 182,5 millions d’euros, ce qui s’explique en partie par la hausse du taux effectif d’imposition.


En Belgique et au Luxembourg les magasins Colruyt affichent une hausse du chiffre d’affaires de 2,8%. La communication plus intensive concernant la stratégie du meilleur prix de l’enseigne a porté ses fruits. Malgré la rude concurrence et le climat économique toujours difficile, les prix de vente ont pu légèrement augmenter, grâce à une moindre pression promotionnelle, précise le groupe dans un communiqué de presse.


Okay, Bio-Planet et CRU réunis ont vu progresser leur chiffre d’affaires de 15%, grâce à l’ouverture de nouveaux magasins et l’arrivée de nouveaux clients. La croissance du chiffre d’affaires du commerce de gros de 2,8% est attribuable principalement à la division Retail Partners Colruyt Group (Spar, Mini Market et Alvo).


La compétition au niveaux des prix se poursuit

Colruyt Group continue également d’investir dans l’e-commerce : les activités online du groupe connaissent une croissance constante et le service de courses en ligne Collect&Go multiplie le nombre de points de retrait.


Pourtant Colruyt se montre très prudent face à l’avenir. Le groupe ne s’attend pas à un rétablissement significatif du climat économique, ni de la confiance de consommateur en Belgique et en France. La forte compétition au niveau des prix sur le marché se poursuivra. Le groupe espère pouvoir au moins égaler le résultat net de l’exercice précédent.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Carrefour va livrer dans toute la Flandre-Occidentale

08/08/2017

A partir de demain les livraisons de Carrefour en Flandre-Orientale et Occidentale seront effectuées par PostNL. Ainsi Carrefour est la première chaîne de supermarchés à livrer à domicile dans toute la Flandre-Occidentale.

Max Koeune, nouveau CEO de McCain

03/08/2017

Max Koeune devient le nouveau CEO de McCain Foods, le n°1 mondial de la transformation des pommes de terre. L’annonce en a été officiellement faite par l’entreprise familiale canadienne après le départ du Belge Dirk Van de Put pour Mondelēz, leader mondial de la fabrication de snacks. 

Back to top