Colruyt bannit les produits en provenance de zones occupées

Colruyt bannit les produits en provenance de zones occupées

La chaîne de supermarchés Colruyt ne vend plus de produits en provenance de régions occupées par Israël. C’est ce que l’on vient d’apprendre maintenant qu’il est question d’introduire un label pour certains produits alimentaires.

Une mesure appliquée depuis un an déjà

Depuis quelques jours il est question d’instaurer un nouveau label qui sera affiché sur les produits alimentaires et qui indiquera si les produits proviennent ou non de régions occupées par Israël. A présent on apprend que Colruyt depuis un an déjà bannit de ses rayons les produits en provenance de ces zones occupées.


« Nous nous basons sur les frontières établies par les Nations Unies, et certaines régions sont contestées. Il ne s’agit pas d’une prise de position politique, nous ne choisissons pas de camp. Nous vendons aussi bien des produits venant de Palestine que d’Israël, bien qu’ils ne se trouvent pas dans les rayons pour l’instant. Cela varie selon les saisons », explique le porte-parole Jan Derom au journal Gazet van Antwerpen.


Le groupe Colruyt n’a pas encore décidé  s’il utiliserait oui ou non le label proposé par le ministre de l’Economie et des Consommateurs Johan Vande Lanotte. « Nous attendons la circulaire. Cela dépendra de la manière dont la labellisation devra s’effectuer. »

 

Tags: