Colruyt continue sa croissance malgré la morosité du climat de consommation

Colruyt continue sa croissance malgré la morosité du climat de consommation

Vendredi dernier la chaîne de supermarchés Colruyt a publié ses résultats pour les trois premiers mois de l’exercice 2012-2013. Du 1er avril au 30 juin le distributeur de Hal a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,05 milliards d’euros, soit une hausse de 5,5% par rapport à la même période l’année dernière.

Hausse sur tous les fronts

Le groupe a vu son chiffre d’affaires progresser dans tous ses secteurs opérationnels. Le chiffre d’affaires des activités de commerce de détail belges – 226 Colruyt (y compris le Luxembourg), 81 Okay, 7 Bio-Planet et 46 Dreamland (y compris la France) – s’établit à 1,55 milliard d’euros, soit une hausse de +4,3 %. Les activités de commerce de gros et de foodservice marquent également une progression de +6,8% jusqu’à atteindre 348,2 millions d’euros, principalement grâce à Spar qui a le vent en poupe.


La plus forte hausse est attribuable aux stations-services DATS24 : grâce à une augmentation des volumes et des prix du pétrole, le chiffre d’affaires affiche une hausse de +10,7% et s’établit à 181,6 millions d’euros.  DATS24 compte 87 stations-services en Belgique et une trentaine en France.


Climat de consommation morose

Selon Colruyt, le pouvoir d’achat ayant baissé en Belgique, les consommateurs se tournent vers des produits meilleur marché. « Notre campagne de réductions supplémentaire sur 500 produits de base, en plus de nos meilleurs prix et de nos réductions Extra, est appréciée par le client Colruyt », précise le discounter pour expliquer la hausse du chiffre d’affaires en pleine période de crise.


« Le combat est rude entre les supermarchés pour réaliser son chiffre d’affaires et les marges elles aussi sont sous pression. Malgré tout Colruyt, avec les harddiscounters, est parvenu à gagner en parts de marché, » confie Wim Biesemans, CFO de Colruyt au journal de Tijd. Sur base des chiffres annuels du mois de juin dernier, Colruyt détient un quart du marché. « Cette part de marché a encore augmenté depuis », affirme le CFO, tout en entrant pas dans les détails. Quant aux prévisions de résultat pour l’exercice 2012-2013, il faudra patienter jusqu’à l’Assemblée générale du 26 septembre prochain.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tesco supprime plus de 2.000 emplois

28/06/2017

La chaîne de supermarchés britannique Tesco a annoncé la suppression d’environ 2.300 emplois au total, dont 1.200 jobs au siège principal, ainsi que 1.100 jobs dans le service clientèle, comme déjà annoncé précédemment.

Aldi pose la première pierre de son nouveau centre de distribution

28/06/2017

Les travaux de construction du nouveau centre de distribution d’Aldi à Turnhout ont officiellement débuté. Aldi investit 50 millions d’euros dans ce nouveau site, qui comprendra le siège principal administratif et un entrepôt de 41.000 m².

Ouverture du premier Burger King belge

28/06/2017

Ce mercredi le premier restaurant belge de la chaîne fast-food Burger King a ouvert ses portes à Anvers. Burger King reprendra une série d’établissements de son concurrent Quick en Belgique, mais les deux enseignes continueront d’exister côte à côte.

50 emplois menacés chez Mondelez à Rhisnes

26/06/2017

Les employés de l’usine du producteur alimentaire Mondelez à Rhisnes, dans la province de Namur, se sont mis en grève.  Ils le font en raison d’une restructuration qui menace 50 des 431 emplois.

Shanghai teste le supermarché mobile sans employés

26/06/2017

Un projet test autour d’un supermarché mobile totalement autonome a été lancé à Shanghai, une des plus grandes villes de Chine.  Wheelys Moby Mart est ouvert 24 heures 24 et doit être facile à utiliser.

Opinion : Colruyt inquiète davantage qu’Ahold Delhaize

23/06/2017

Tant Ahold Delhaize que Colruyt ont vu chuter leur cours boursier : les investisseurs ont perdu confiance. Mais un retailer n’est pas l’autre : Ahold Delhaize semble s’en sortir, alors que Colruyt a des soucis à se faire.

Back to top