Colruyt continue sa croissance malgré la morosité du climat de consommation | RetailDetail

Colruyt continue sa croissance malgré la morosité du climat de consommation

Colruyt continue sa croissance malgré la morosité du climat de consommation

Vendredi dernier la chaîne de supermarchés Colruyt a publié ses résultats pour les trois premiers mois de l’exercice 2012-2013. Du 1er avril au 30 juin le distributeur de Hal a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,05 milliards d’euros, soit une hausse de 5,5% par rapport à la même période l’année dernière.

Hausse sur tous les fronts

Le groupe a vu son chiffre d’affaires progresser dans tous ses secteurs opérationnels. Le chiffre d’affaires des activités de commerce de détail belges – 226 Colruyt (y compris le Luxembourg), 81 Okay, 7 Bio-Planet et 46 Dreamland (y compris la France) – s’établit à 1,55 milliard d’euros, soit une hausse de +4,3 %. Les activités de commerce de gros et de foodservice marquent également une progression de +6,8% jusqu’à atteindre 348,2 millions d’euros, principalement grâce à Spar qui a le vent en poupe.


La plus forte hausse est attribuable aux stations-services DATS24 : grâce à une augmentation des volumes et des prix du pétrole, le chiffre d’affaires affiche une hausse de +10,7% et s’établit à 181,6 millions d’euros.  DATS24 compte 87 stations-services en Belgique et une trentaine en France.


Climat de consommation morose

Selon Colruyt, le pouvoir d’achat ayant baissé en Belgique, les consommateurs se tournent vers des produits meilleur marché. « Notre campagne de réductions supplémentaire sur 500 produits de base, en plus de nos meilleurs prix et de nos réductions Extra, est appréciée par le client Colruyt », précise le discounter pour expliquer la hausse du chiffre d’affaires en pleine période de crise.


« Le combat est rude entre les supermarchés pour réaliser son chiffre d’affaires et les marges elles aussi sont sous pression. Malgré tout Colruyt, avec les harddiscounters, est parvenu à gagner en parts de marché, » confie Wim Biesemans, CFO de Colruyt au journal de Tijd. Sur base des chiffres annuels du mois de juin dernier, Colruyt détient un quart du marché. « Cette part de marché a encore augmenté depuis », affirme le CFO, tout en entrant pas dans les détails. Quant aux prévisions de résultat pour l’exercice 2012-2013, il faudra patienter jusqu’à l’Assemblée générale du 26 septembre prochain.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top