Colruyt continue sa croissance malgré la morosité du climat de consommation | RetailDetail

Colruyt continue sa croissance malgré la morosité du climat de consommation

Colruyt continue sa croissance malgré la morosité du climat de consommation

Vendredi dernier la chaîne de supermarchés Colruyt a publié ses résultats pour les trois premiers mois de l’exercice 2012-2013. Du 1er avril au 30 juin le distributeur de Hal a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,05 milliards d’euros, soit une hausse de 5,5% par rapport à la même période l’année dernière.

Hausse sur tous les fronts

Le groupe a vu son chiffre d’affaires progresser dans tous ses secteurs opérationnels. Le chiffre d’affaires des activités de commerce de détail belges – 226 Colruyt (y compris le Luxembourg), 81 Okay, 7 Bio-Planet et 46 Dreamland (y compris la France) – s’établit à 1,55 milliard d’euros, soit une hausse de +4,3 %. Les activités de commerce de gros et de foodservice marquent également une progression de +6,8% jusqu’à atteindre 348,2 millions d’euros, principalement grâce à Spar qui a le vent en poupe.


La plus forte hausse est attribuable aux stations-services DATS24 : grâce à une augmentation des volumes et des prix du pétrole, le chiffre d’affaires affiche une hausse de +10,7% et s’établit à 181,6 millions d’euros.  DATS24 compte 87 stations-services en Belgique et une trentaine en France.


Climat de consommation morose

Selon Colruyt, le pouvoir d’achat ayant baissé en Belgique, les consommateurs se tournent vers des produits meilleur marché. « Notre campagne de réductions supplémentaire sur 500 produits de base, en plus de nos meilleurs prix et de nos réductions Extra, est appréciée par le client Colruyt », précise le discounter pour expliquer la hausse du chiffre d’affaires en pleine période de crise.


« Le combat est rude entre les supermarchés pour réaliser son chiffre d’affaires et les marges elles aussi sont sous pression. Malgré tout Colruyt, avec les harddiscounters, est parvenu à gagner en parts de marché, » confie Wim Biesemans, CFO de Colruyt au journal de Tijd. Sur base des chiffres annuels du mois de juin dernier, Colruyt détient un quart du marché. « Cette part de marché a encore augmenté depuis », affirme le CFO, tout en entrant pas dans les détails. Quant aux prévisions de résultat pour l’exercice 2012-2013, il faudra patienter jusqu’à l’Assemblée générale du 26 septembre prochain.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.

Delhaize lance un label alimentaire et distribue des fruits gratuits

18/04/2018

Afin de promouvoir un régime alimentaire plus équilibré, Delhaize ambitionne le lancement d’un label affichant clairement la qualité nutritionnelle d’un produit.

Le conflit sur les prix opposant Nestlé à Colruyt, Edeka et Intermarché touche-t-il à sa fin ?

17/04/2018

Colruyt, Edeka et Intermarché semblent se rapprocher d’un accord dans le conflit sur les prix qui les oppose à Nestlé : dans une nouvelle proposition le géant suisse fait des concessions. Entretemps les stocks des retailers commencent à s’épuiser.