Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice | RetailDetail

Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice

Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice

Au cours de son exercice 2013-2014 le Groupe Colruyt a réalisé un bénéfice net de 349,8 millions d’euros, en baisse de 1,1% par rapport à l’année auparavant. Pourtant le chiffre d’affaires a progressé de 4,1% à 8,652 milliards d’euros.

Les investissements en prix font baisser les marges

Suite à la concurrence accrue et la focalisation du consommateur sur les prix, l'an dernier Colruyt a vu ses marges opérationnelles diminuer de 6,2% à 5,3%. « Les investissements en prix étaient plus élevés que l’année dernière en raison de l’agressivité promotionnelle. D’autre part à partir de l’été 2013 il a été plus compliqué de répercuter l’intégralité de l’inflation des prix d’achat sur les prix de vente » explique le groupe.


De plus le distributeur de Hal ne s’attend  pas à une amélioration dans l’immédiat : « Nous prévoyons que l’économie et la confiance des consommateurs ne se rétabliront pas à court terme et que la vive concurrence et la pression sur les prix se poursuivront. », indique l’entreprise. « L’exécution cohérente de notre stratégie des meilleurs prix a nécessité d’importants investissements en prix et se poursuivra invariablement dans le futur. »


Pourtant Colruyt continue de réaliser de bonnes performances, car selon Chris Opdebeeck de Marketing Map, malgré ce recul Colruyt fait mieux que bon nombre de ses concurrents. Ainsi pour l’exercice précédent Ahold affiche une marge de 4,2%, Carrefour de 2,8% et Delhaize de 2,3%.


La formule Colruyt perd des parts de marché

A noter que durant la deuxième moitié de son exercice – clôturé fin mars – la part de marché des magasins Colruyt en Belgique et au Luxembourg a régressé de 0,3% pour s’établir à 25,9% ; ce qui a neutralisé la hausse du premier semestre (+0,3%).


Le chiffre d’affaires dans les magasins belges Colruyt a néanmoins progressé de 2,4% à 5,36 milliards d’euros. Une croissance attribuable en partie à l’extension du parc de magasins.


Forte croissance dans les plus petites enseignes

Dans ses formules Okay et Bio-Planet, le Groupe Colruyt enregistre de fortes performances. Le chiffre d’affaires y a augmenté de 11,9% à 594 millions d’euros. Une hausse qui s’explique par l’ouverture de nouveaux magasins et l’afflux de nombreux nouveaux clients. Quant aux formules non-food du groupe, DreamLand et Dreambaby, le chiffre d’affaires y a progressé de 1,6% à 245 millions d’euros.


La branche française de Colruyt, elle aussi, a connu une forte croissance : le chiffre d’affaires y est en hausse de 13,1% à 256 millions d’euros ; et ce malgré un contexte difficile avec une inflation des prix négative de 0,2%. La stratégie des prix les plus bas continue d’attirer de nombreux clients.


Le chiffre d’affaires des stations-service Dats24 en Belgique et en France a augmenté de 2,4% à 707 millions d’euros. Suite à la baisse des prix du pétrole et à la forte concurrence des prix, la croissance totale du chiffre d’affaires a été inférieure à la hausse des volumes de 7,3%. Au cours de l’exercice 2013/2014 le Groupe Colruyt a ouvert 13 nouvelles stations-service. Aujourd’hui le groupe dispose de 99 stations en Belgique et 40 en France.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.