Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice

Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice

Au cours de son exercice 2013-2014 le Groupe Colruyt a réalisé un bénéfice net de 349,8 millions d’euros, en baisse de 1,1% par rapport à l’année auparavant. Pourtant le chiffre d’affaires a progressé de 4,1% à 8,652 milliards d’euros.

Les investissements en prix font baisser les marges

Suite à la concurrence accrue et la focalisation du consommateur sur les prix, l'an dernier Colruyt a vu ses marges opérationnelles diminuer de 6,2% à 5,3%. « Les investissements en prix étaient plus élevés que l’année dernière en raison de l’agressivité promotionnelle. D’autre part à partir de l’été 2013 il a été plus compliqué de répercuter l’intégralité de l’inflation des prix d’achat sur les prix de vente » explique le groupe.


De plus le distributeur de Hal ne s’attend  pas à une amélioration dans l’immédiat : « Nous prévoyons que l’économie et la confiance des consommateurs ne se rétabliront pas à court terme et que la vive concurrence et la pression sur les prix se poursuivront. », indique l’entreprise. « L’exécution cohérente de notre stratégie des meilleurs prix a nécessité d’importants investissements en prix et se poursuivra invariablement dans le futur. »


Pourtant Colruyt continue de réaliser de bonnes performances, car selon Chris Opdebeeck de Marketing Map, malgré ce recul Colruyt fait mieux que bon nombre de ses concurrents. Ainsi pour l’exercice précédent Ahold affiche une marge de 4,2%, Carrefour de 2,8% et Delhaize de 2,3%.


La formule Colruyt perd des parts de marché

A noter que durant la deuxième moitié de son exercice – clôturé fin mars – la part de marché des magasins Colruyt en Belgique et au Luxembourg a régressé de 0,3% pour s’établir à 25,9% ; ce qui a neutralisé la hausse du premier semestre (+0,3%).


Le chiffre d’affaires dans les magasins belges Colruyt a néanmoins progressé de 2,4% à 5,36 milliards d’euros. Une croissance attribuable en partie à l’extension du parc de magasins.


Forte croissance dans les plus petites enseignes

Dans ses formules Okay et Bio-Planet, le Groupe Colruyt enregistre de fortes performances. Le chiffre d’affaires y a augmenté de 11,9% à 594 millions d’euros. Une hausse qui s’explique par l’ouverture de nouveaux magasins et l’afflux de nombreux nouveaux clients. Quant aux formules non-food du groupe, DreamLand et Dreambaby, le chiffre d’affaires y a progressé de 1,6% à 245 millions d’euros.


La branche française de Colruyt, elle aussi, a connu une forte croissance : le chiffre d’affaires y est en hausse de 13,1% à 256 millions d’euros ; et ce malgré un contexte difficile avec une inflation des prix négative de 0,2%. La stratégie des prix les plus bas continue d’attirer de nombreux clients.


Le chiffre d’affaires des stations-service Dats24 en Belgique et en France a augmenté de 2,4% à 707 millions d’euros. Suite à la baisse des prix du pétrole et à la forte concurrence des prix, la croissance totale du chiffre d’affaires a été inférieure à la hausse des volumes de 7,3%. Au cours de l’exercice 2013/2014 le Groupe Colruyt a ouvert 13 nouvelles stations-service. Aujourd’hui le groupe dispose de 99 stations en Belgique et 40 en France.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top