Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice

Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice

Au cours de son exercice 2013-2014 le Groupe Colruyt a réalisé un bénéfice net de 349,8 millions d’euros, en baisse de 1,1% par rapport à l’année auparavant. Pourtant le chiffre d’affaires a progressé de 4,1% à 8,652 milliards d’euros.

Les investissements en prix font baisser les marges

Suite à la concurrence accrue et la focalisation du consommateur sur les prix, l'an dernier Colruyt a vu ses marges opérationnelles diminuer de 6,2% à 5,3%. « Les investissements en prix étaient plus élevés que l’année dernière en raison de l’agressivité promotionnelle. D’autre part à partir de l’été 2013 il a été plus compliqué de répercuter l’intégralité de l’inflation des prix d’achat sur les prix de vente » explique le groupe.


De plus le distributeur de Hal ne s’attend  pas à une amélioration dans l’immédiat : « Nous prévoyons que l’économie et la confiance des consommateurs ne se rétabliront pas à court terme et que la vive concurrence et la pression sur les prix se poursuivront. », indique l’entreprise. « L’exécution cohérente de notre stratégie des meilleurs prix a nécessité d’importants investissements en prix et se poursuivra invariablement dans le futur. »


Pourtant Colruyt continue de réaliser de bonnes performances, car selon Chris Opdebeeck de Marketing Map, malgré ce recul Colruyt fait mieux que bon nombre de ses concurrents. Ainsi pour l’exercice précédent Ahold affiche une marge de 4,2%, Carrefour de 2,8% et Delhaize de 2,3%.


La formule Colruyt perd des parts de marché

A noter que durant la deuxième moitié de son exercice – clôturé fin mars – la part de marché des magasins Colruyt en Belgique et au Luxembourg a régressé de 0,3% pour s’établir à 25,9% ; ce qui a neutralisé la hausse du premier semestre (+0,3%).


Le chiffre d’affaires dans les magasins belges Colruyt a néanmoins progressé de 2,4% à 5,36 milliards d’euros. Une croissance attribuable en partie à l’extension du parc de magasins.


Forte croissance dans les plus petites enseignes

Dans ses formules Okay et Bio-Planet, le Groupe Colruyt enregistre de fortes performances. Le chiffre d’affaires y a augmenté de 11,9% à 594 millions d’euros. Une hausse qui s’explique par l’ouverture de nouveaux magasins et l’afflux de nombreux nouveaux clients. Quant aux formules non-food du groupe, DreamLand et Dreambaby, le chiffre d’affaires y a progressé de 1,6% à 245 millions d’euros.


La branche française de Colruyt, elle aussi, a connu une forte croissance : le chiffre d’affaires y est en hausse de 13,1% à 256 millions d’euros ; et ce malgré un contexte difficile avec une inflation des prix négative de 0,2%. La stratégie des prix les plus bas continue d’attirer de nombreux clients.


Le chiffre d’affaires des stations-service Dats24 en Belgique et en France a augmenté de 2,4% à 707 millions d’euros. Suite à la baisse des prix du pétrole et à la forte concurrence des prix, la croissance totale du chiffre d’affaires a été inférieure à la hausse des volumes de 7,3%. Au cours de l’exercice 2013/2014 le Groupe Colruyt a ouvert 13 nouvelles stations-service. Aujourd’hui le groupe dispose de 99 stations en Belgique et 40 en France.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

AB InBev cède deux marques de bière allemandes

17/01/2018

Le groupe brassicole AB InBev cède deux marques de bière allemandes – Diebels et Hasseröder –, ainsi que leurs brasseries au fonds d’investissement CKCF. Ce dernier souhaite investir dans le deux bières afin de leur donner un nouveau souffle.

Back to top