Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice | RetailDetail

Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice

Colruyt doit s’accommoder d’une baisse du bénéfice

Au cours de son exercice 2013-2014 le Groupe Colruyt a réalisé un bénéfice net de 349,8 millions d’euros, en baisse de 1,1% par rapport à l’année auparavant. Pourtant le chiffre d’affaires a progressé de 4,1% à 8,652 milliards d’euros.

Les investissements en prix font baisser les marges

Suite à la concurrence accrue et la focalisation du consommateur sur les prix, l'an dernier Colruyt a vu ses marges opérationnelles diminuer de 6,2% à 5,3%. « Les investissements en prix étaient plus élevés que l’année dernière en raison de l’agressivité promotionnelle. D’autre part à partir de l’été 2013 il a été plus compliqué de répercuter l’intégralité de l’inflation des prix d’achat sur les prix de vente » explique le groupe.


De plus le distributeur de Hal ne s’attend  pas à une amélioration dans l’immédiat : « Nous prévoyons que l’économie et la confiance des consommateurs ne se rétabliront pas à court terme et que la vive concurrence et la pression sur les prix se poursuivront. », indique l’entreprise. « L’exécution cohérente de notre stratégie des meilleurs prix a nécessité d’importants investissements en prix et se poursuivra invariablement dans le futur. »


Pourtant Colruyt continue de réaliser de bonnes performances, car selon Chris Opdebeeck de Marketing Map, malgré ce recul Colruyt fait mieux que bon nombre de ses concurrents. Ainsi pour l’exercice précédent Ahold affiche une marge de 4,2%, Carrefour de 2,8% et Delhaize de 2,3%.


La formule Colruyt perd des parts de marché

A noter que durant la deuxième moitié de son exercice – clôturé fin mars – la part de marché des magasins Colruyt en Belgique et au Luxembourg a régressé de 0,3% pour s’établir à 25,9% ; ce qui a neutralisé la hausse du premier semestre (+0,3%).


Le chiffre d’affaires dans les magasins belges Colruyt a néanmoins progressé de 2,4% à 5,36 milliards d’euros. Une croissance attribuable en partie à l’extension du parc de magasins.


Forte croissance dans les plus petites enseignes

Dans ses formules Okay et Bio-Planet, le Groupe Colruyt enregistre de fortes performances. Le chiffre d’affaires y a augmenté de 11,9% à 594 millions d’euros. Une hausse qui s’explique par l’ouverture de nouveaux magasins et l’afflux de nombreux nouveaux clients. Quant aux formules non-food du groupe, DreamLand et Dreambaby, le chiffre d’affaires y a progressé de 1,6% à 245 millions d’euros.


La branche française de Colruyt, elle aussi, a connu une forte croissance : le chiffre d’affaires y est en hausse de 13,1% à 256 millions d’euros ; et ce malgré un contexte difficile avec une inflation des prix négative de 0,2%. La stratégie des prix les plus bas continue d’attirer de nombreux clients.


Le chiffre d’affaires des stations-service Dats24 en Belgique et en France a augmenté de 2,4% à 707 millions d’euros. Suite à la baisse des prix du pétrole et à la forte concurrence des prix, la croissance totale du chiffre d’affaires a été inférieure à la hausse des volumes de 7,3%. Au cours de l’exercice 2013/2014 le Groupe Colruyt a ouvert 13 nouvelles stations-service. Aujourd’hui le groupe dispose de 99 stations en Belgique et 40 en France.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.

AB InBev en tandem avec l’entreprise turque Efes sur le marché russe

12/07/2018

Afin de contrer le succès décroissant sur le marché russe, AB InBev a regroupé ses activités au pays de Vladimir Poutine avec celles de l’entreprise turque Anadolu Efes dans une joint-venture.

Le ministre Muyters dit non aux prépensions chez Carrefour

11/07/2018

Le ministre flamand de l’Emploi Philippe Muyters a rendu un avis négatif sur les RCC (anciennement prépensions) dans le cadre du plan de restructuration de Carrefour. Le verdict final revient au ministre fédéral Kris Peeters.

Pepsico: CA en hausse, grâce aux snacks

10/07/2018

Au deuxième trimestre de cette année le géant des snacks et des boissons Pepsico a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaires de 2,4%. En revanche le bénéfice net a chuté de 14% suite à la charge fiscale globale.

Changement managérial chez Ahold Delhaize en Grèce et en Roumanie

09/07/2018

Ahold Delhaize a annoncé deux changements au sein de son équipe directionnelle : Vassilis Stavrou devient président de la marque Alfa Beta en Grèce et succède à Leonidas Vrettakos qui prend sa retraite après 21 ans de service dans l’entreprise.