Colruyt envisage la livraison à domicile

Colruyt envisage la livraison à domicile

Colruyt a débuté dans l’e-commerce il y a près de vingt ans, mais n’a jamais proposé de livraison à domicile. Dans une interview, Frans Colruyt annonce que ce service pourrait être lancé d’ici peu.

Uniquement de manière durable

« La perception selon laquelle nous sommes contre la livraison porte à porte est totalement fausse. Seulement, nous voulons le faire de manière durable », explique Frans Colruyt dans le journal De Standaard. « Nous aurions déjà pu livrer à domicile, mais nous préférons faire les choses pas à pas et de manière qualitative. Cela signifie qu’il faut le faire avec les bons partenaires. »


L’enseigne veut effectuer les livraisons uniquement avec des véhicules écologiques et avoir suffisamment de clients sur un parcours. Les premiers tests n’auront probablement pas encore lieu durant l’exercice en cours. Par ailleurs la livraison ne sera pas gratuite : « La livraison gratuite n’est pas possible, nous verrons ce que les clients sont prêts à payer », précise Frans Colruyt qui très probablement s’exprimera sur le sujet – et sur l’avenir du retail alimentaire – lors du RetailDetail Congress du 26 avril.


Succès de Collect&Go

Entretemps Colruyt continue d’investir dans son réseau Collect&Go, qui actuellement compte 183 points de retrait, dont la plupart sont adjacents à un simple magasin. A l’avenir Colruyt envisage de tester des points de retrait pour les magasins Okay. « L’option des points de retrait a été un choix pour la durabilité », commente Geert Boel, manager de Collect&Go. « La distance entre les points de retrait ne peut excéder plus de 10 à 15 minutes en voiture. »


La formule Collect&Go connaît un grand succès, car actuellement Colruyt est de loin le leader du marché dans le segment online. « Nous sommes très nettement en tête », confirme Frans Colruyt.
Aujourd’hui le chiffre d’affaires online total de Colruyt s’élève à environ 350 millions  d’euros, dont la majeure partie provient du réseau Collect&Go, qui poursuit sa croissance. « C’est le cas depuis quelques années déjà », précise Boel. « L’an dernier 80.000 nouveaux clients s’y sont ajoutés. »