Colruyt et Albert Heijn victimes d’une action frauduleuse sur Facebook

Colruyt et Albert Heijn victimes d’une action frauduleuse sur Facebook

Les chaînes de supermarchés Colruyt et Albert Heijn ont été victimes d’une campagne scam sur Facebook. Les discounters semblaient y  lancer  une campagne publicitaire pour le moins surprenante en distribuant  des bons-cadeaux de 1000 euros à ceux qui partageraient l’annonce. Le message qui s’est répandu  à une vitesse fulgurante sur le réseau social, n’est en réalité qu’une escroquerie. Colruyt a d’ores et déjà déposé une plainte contre les arnaqueurs.

Plainte contre fraudeurs

Vu le ‘succès’ de la fausse campagne qui ce matin a submergé le réseau social, Colruyt se voit contraint de porter plainte contre l’entreprise se faisant passer pour Colruyt (enregistrée sous le nom de domaine Colruyt.us). Toutefois le traitement de la plainte risque de se compliquer, car selon les premières informations la fraude proviendrait d’une entreprise pakistanaise.


«Ce n’est pas une action Colruyt. Nous cherchons actuellement qui est l’initiateur de cette page web mais nous déposerons de toute manière une plainte auprès des instances judiciaires», a précisé le directeur marketing du groupe, Bart Van Lierde.


Le vrai ‘prix’ : un abonnement onéreux

L’action Facebook demande aux utilisateurs de partager la page et de poster ensuite un mot de remerciement. Et c’est là qu’apparaît le piège : le consommateur est prié d’envoyer un sms à un numéro abrégé, où il souscrit à son insu à un abonnement onéreux, qui lui sera facturé via son propre opérateur mobile. Le message affiche même un faux compteur, indiquant  le nombre de ‘soi-disant bons-cadeaux’ encore disponibles.


Petit conseil pour détecter ce type d’abus : si un retailer belge ou hollandais publie une annonce dans un néerlandais aussi  lamentable,  il y a anguille sous roche.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour Express mise sur le ‘blurring’

21/09/2017

La formule de proximité explore les possibilités de la vente à emporter et de la consommation sur place. La nouvelle génération de magasins ajoute des services et la restauration à son offre. La frontière entre retail et horeca se brouille.

Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Back to top