Colruyt et Carrefour collaborent avec l’école Don Bosco à Hal

Colruyt et Carrefour collaborent avec l’école Don Bosco à Hal

Les élèves du ‘Centre Apprentissage et Travail’ de l’école Don Bosco à Hal – où les étudiants travaillent à temps partiel et suivent les cours le reste du temps – ont été enrôlés depuis cette semaine dans quelques supermarchés Carrefour et Colruyt à Hal. L’école veut ainsi faire acquérir à ses élèves une expérience pratique dans un environnement de travail où certains aboutiront probablement après la fin de leurs études. Mais pour les supermarchés aussi il s’agit d’une piste intéressante, afin d’attirer de nouveaux collaborateurs. « Chez Colruyt quelques uns de nos élèves ont ainsi été engagés à mi-temps», affirme l’éco

Magasinier chez Colruyt …

Cette collaboration entre Don Bosco à Hal et le distributeur Colruyt, basé dans la même ville, semblait évidente. « Grâce à Colruyt, nos élèves qui suivent la formation de magasinier, ont un avant-goût de ce qu’est le travail en entreprise. Ils apprennent sur le tas et effectuent des tâches très variées. Dans ce cadre nos meilleurs élèves reçoivent un contrat de travail. »


… ou réassortisseur, vendeur, caissier chez Carrefour

Le supermarché Carrefour local participe lui aussi au projet. « Carrefour accueille nos élèves de la section réassortisseur, vendeur ou caissier. Avant qu’un élève puisse se mettre au travail, il est important qu’il apprenne à connaître l’entreprise et qu’il suive une formation. Cela demande beaucoup de temps à l’employeur. Grâce à l’encadrement des élèves par l’enseignant, ils peuvent aisément mettre les cours théoriques en pratique.»

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Back to top