Colruyt Group livre des repas préparés dans un restaurant fantôme

Colruyt Group livre des repas préparés dans un restaurant fantôme
Photo : Colruyt Group

Colruyt Group lance un service de livraison de repas à Bruxelles, Rose Mary. L'objectif : proposer des repas sains et frais, bien loin des produits fast-food. Il s’agit d’un test, souligne le détaillant.

 

Concept à petite échelle

« Rose Mary est nouveau concept alimentaire, pour l’instant limité à une très petite échelle, qui a été développé par une petite équipe en interne. Ce concept s’inscrit dans l’effacement progressif des frontières entre l'horeca et le commerce de détail : aujourd'hui, les concepts se confondent de plus en plus », explique Hanne Poppe, porte-parole, à RetailDetail.
 

Comme les ateliers ont été interrompus pendant le confinement, le détaillant a ouvert la cuisine de la Colruyt Group Academy, située à Uccle, à de vrais chefs. Ils préparent dans ce restaurant fantôme de délicieux repas frais, de qualité et originaux, divisés en 3 catégories : classiques revisités, recettes saines et savoureuses, cuisine du monde.
 

Colruyt Group voit Rose Mary comme une alternative plus saine à d’autres services de livraison de repas, auprès desquels les clients commandent de bons repas qu’ils apprécient, mais qui ne sont pas toujours sains ou adaptés à une consommation quotidienne. Les repas de Rose Mary sont donc une alternative plus rapide et plus pratique que de cuisiner soi-même, puisque les repas sont « prêts à être dégustés », c'est-à-dire déjà préparés : il suffit de les réchauffer.

 

La fraîcheur est un atout

« Selon nous, ce nouveau concept répond à la demande des consommateurs pour « des repas rapides, frais et sains », loin de la formule fast-food. La fraîcheur est également le grand atout de Rose Mary : les clients commandent avant midi et se font livrer leur repas à domicile dans la soirée par un coursier à vélo. Pour l'instant, ce service n’est disponible qu'à Bruxelles puisqu’il s'agit d'un nouveau concept alimentaire qui n’en est encore qu’à ses débuts. »
 

L’aventure commence à peine, il s'agit encore d'un projet pilote, souligne Colruyt : « Nous allons le peaufiner au cours des prochaines semaines. Le site web n'est par exemple pas encore tout à fait opérationnel. Fin septembre, nous aimerions que notre projet soit consolidé. Il est important de souligner qu'il s'agit d'un projet pilote, à petite échelle géographique (uniquement dans la région autour d'Uccle) et que notre objectif principal est d’en tirer des enseignements : comprendre le consommateur et déterminer comment nous pouvons l'aider en tant que groupe. »