Colruyt importe l’Éco-Score français en Belgique

Colruyt importe l’Éco-Score français en Belgique
Colruyt Group

Colruyt Group lance une variante du Nutri-Score : l’Éco-Score doit aider les clients à faire des choix durables et responsables. Il peut déjà être consulté pour 2 500 articles Boni Selection et autres produits de marque de distributeur dans l’application SmartWithFood.

 

Des codes couleur simples

« Les gens veulent des informations simples et pertinentes.  S’ils veulent savoir si un produit est sain et en connaître les valeurs nutritionnelles, leur questionnement va également au-delà : selon diverses études de marché, les clients se posent des questions quant à l’incidence environnementale des produits qu’ils consomment.  Il nous appartient, en tant que distributeur, de les aider à y voir clair, en commençant par nos produits de marques propres », a déclaré Stefan Goethaert, responsable du projet Éco-Score au sein du groupe Colruyt. Le détaillant adopte une méthodologie française développée récemment qui bénéficie également du soutien des autorités françaises.
 

Et ce n’est pas un hasard si l’Eco-Score ressemble beaucoup au célèbre Nutri-Score, qui indique les qualités nutritionnelles d’un produit alimentaire. Les cinq étiquettes de A (vert) à E (rouge) fournissent immédiatement aux acheteurs des informations sur l’impact environnemental d’un produit alimentaire et leur permettent de comparer différents produits. Ces deux scores s’inscrivent parfaitement dans le programme « pas à pas » du Colruyt Group par lequel le distributeur s’est engagé à aider les consommateurs à consommer en plus grande connaissance de cause.

 

Améliorer les scores environnementaux

L’Éco-Score est calculé à l’aide d’une méthodologie solide provenant de France. Le label est basé sur des facteurs qui ont un impact environnemental tout au long du cycle de vie d’un produit : des matières premières et de l’agriculture à l’utilisation et aux déchets ou au recyclage, en passant par la transformation et le transport. L’Éco-Score inclut également des bonus ou des malus selon les labels de durabilité, l’emballage, l’origine et l’impact sur la biodiversité des différents produits. Des exemples ? Les pommes de terre grenailles obtiennent un Éco-Score A, comme le yaourt maigre et le basilic. Le miel liquide et les œufs décrochent un B. L’huile d’olive extra vierge doit se contenter d’un C, le chocolat noir et les blancs de poulet d’un D et le saumon fumé et le café moulu d’un E.
 

Les clients peuvent déjà trouver les Éco-Scores de quelque 2 500 produits Boni Selection et autres produits de marque propre dans l’application SmartWithFood. Il suffit de scanner le code-barres du produit pour afficher le score. L’Éco-Score sera ensuite ajouté aux applications Xtra, MyColruyt et Collect&Go. Colruyt Group compte également mettre à disposition les scores de produits des marques nationales dans le courant de l’année et ajouter progressivement le label sur l’emballage des produits alimentaires Boni Selection en 2022. La méthode de mesure doit également aider le détaillant à réaliser son ambition d’améliorer le score environnemental de ses produits de marques propres.