Colruyt perd encore des parts de marché

Colruyt perd encore des parts de marché
Photo Colruyt Group

Colruyt Group a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires et de son bénéfice d’exploitation au cours du premier semestre de son exercice financier. Mais les magasins d’alimentation du groupe continuent à perdre des parts de marché.

 

 

Pression promotionnelle

Colruyt Group a vu son chiffre d’affaires progresser de 5,7 % à près de 5 milliards d’euros au cours des six premiers mois de l’exercice comptable 2020-21. Cette croissance s’explique par l’augmentation des volumes dans les magasins d’alimentation à la suite de la crise sanitaire, mais aussi, entre autres, par l’augmentation de la participation dans Fraluc Group, le holding qui regroupe les chaînes de mode ZEB, PointCarré, The Fashion Store et ZEB For Stars. Les magasins non alimentaires, la division foodservice et les activités de carburant ont vu leur chiffre d’affaires diminuer. Les ventes en ligne de produits alimentaires et non alimentaires ont enregistré une forte croissance, mais l’entreprise n’a pas communiqué de détails à leur sujet.
 

La marge brute est en hausse et atteint désormais 28,1 % du chiffre d’affaires. Le résultat d’exploitation (EBIT) s’est établi à 311 millions, soit 6,2 % du chiffre d’affaires, en hausse de 17,5 %. Les coûts opérationnels ont pourtant augmenté, mais la pression promotionnelle était moindre au début de l’année, peut-on lire dans le communiqué de presse.  

 

Part de marché sous pression

On notera également la part de marché de Colruyt Meilleurs Prix, OKay et Spar est tombée à 31,7 % au premier semestre, contre 32,5 % l’année précédente. L’entreprise y voit l’effet de la croissance plus rapide des concepts de magasins de proximité pendant la crise sanitaire. Des concurrents comme Delhaize et Carrefour sont plus performants dans ce segment. Les magasins d’alimentation de Colruyt Group avaient déjà perdu des parts de marché au second semestre de l’exercice financier 2019/2020.
 

Les magasins Colruyt Meilleurs Prix ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 6,5 % en Belgique et au Luxembourg. Le retailer a ouvert deux nouveaux magasins. Le chiffre d’affaires global d’OKay, Bio-Planet et Cru a progressé de 18,4 %. Le chiffre d’affaires du commerce de gros – y compris Spar – a progressé d’un peu moins de 20 % pour atteindre 495 millions d’euros. Le grossiste en foodservice Solucious a vu son chiffre d’affaires reculer de 14,4 % à la suite de la fermeture du secteur horeca. En France, le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 7 %. Le groupe y mettra en service un nouveau centre de distribution l’an prochain.
 

Malgré la grande incertitude, Colruyt Group prévoit un résultat au moins aussi bon que celui de l’exercice précédent pour l’exercice en cours.