Colruyt, Red Market et AH, grands vainqueurs de l’enquête de Test-Achats

Colruyt, Red Market et AH, grands vainqueurs de l’enquête de Test-Achats

Pour la cinquième année consécutive Colruyt est le supermarché le moins cher de Belgique, révèle l’étude annuelle des  prix menée par Test-Achats. L’association des consommateurs a relevé 123.000 prix dans 722 supermarchés. Fait inédit : pour la première fois Colruyt doit partager sa première place avec Red Market, du moins pour les produits de marque. Le troisième vainqueur à l’issue de cette enquête est Albert Heijn  qui se hisse à la deuxième place dans le ‘classement combiné’ (mix de produits de marque, de produits ‘premiers prix’ et de produits de ‘marques de distributeur’).

Produits de marque : Colruyt et Red Market en tête

Selon l’étude de Test-Achats, c’est chez Colruyt et Red Market que le consommateur trouvera  les produits de marque les meilleur marché, ainsi que les prix les plus bas pour le fromage, la charcuterie, les fruits et les légumes. Tout comme l’année dernière Makro suit en troisième position, avec toutefois un écart en légère augmentation : les produits de marque y sont en moyenne 4% plus chers que chez Colruyt et Red Market (l’année dernière la différence était de 2% par rapport à Colruyt).


Albert Heijn fait un énorme bond en avant et termine quatrième. Ensuite Delhaize, avec le même niveau de prix que Carrefour Hyper et Okay. Comme l’an passé Smatch est la chaîne la plus chère de notre pays : les produits de marque y sont 26% plus chers que chez Colruyt ou Red Market.


Produits ‘premiers prix’ : Colruyt talonné par Red Market

Pour les produits premiers prix,  Colruyt est à nouveau le meilleur marché, suivi de près par Red Market (2% plus cher). Dans ce classement Leader Price a progressé et partage la troisième marche du podium avec Okay, filiale de Colruyt (tous deux 3% plus chers que Colruyt).


Une fois de plus Smatch est le plus cher, avec des prix de 23% supérieurs à ceux de Colruyt. Delhaize est en baisse au classement, du moins pour ses enseignes franchisées : alors que l’année dernière City Delhaize et Proxy Delhaize étaient meilleur marché que la moyenne, cette année le consommateur y paiera plus que la moyenne, indique Test-Achats.


Marques de distributeurs : Aldi et Lidl invincibles

« Le fait que les supermarchés associent leur nom à une ‘marque propre’ peut être considéré comme un gage de qualité. Par conséquent, un produit de ‘marque propre’ est habituellement un peu plus cher qu’un produit ‘premier prix’, mais toujours beaucoup moins cher qu’un produit similaire d’une marque classique. », précise Test-Achats.


Dans cette catégorie Aldi et Lidl (2% plus cher qu’Aldi) se maintiennent sur le podium avec facilité.  Pour des produits similaires, le consommateur paiera 30% moins cher chez ces deux hard-discounters par rapport à Leader Price, classé troisième dans cette catégorie. Les marques de distributeurs les plus chères sont celles du groupe Delhaize.


Podium final : Colruyt, Albert Heijn, Red Market

En pratique le panier de la plupart des consommateurs est constitué d’un mélange de produits de marque, de produits ‘premiers prix’ et de produits de ‘marques de distributeurs’. C’est pourquoi Test-Achats a également établi un classement combiné, toutes catégories confondues.


Dans ce classement Colruyt garde sa première place en tant que chaîne la meilleur marché de Belgique et ce pour la cinquième fois consécutive. Albert Heijn, qui l’année dernière avait dû se contenter de la cinquième place, figure à présent en deuxième position (4% plus cher que Colruyt). Red Market termine troisième (5% plus cher que Colruyt).


« Okay rate la troisième place de justesse, bien que son niveau de prix soit resté inchangé », indique Test-Achats. « Carrefour Hyper a disparu du top trois, même si l’enseigne est meilleur marché que la moyenne. »


Chez Carrefour Market-GB et Delhaize les prix sont proches du niveau moyen. City Delhaize et Proxy Delhaize ont évolué de la moyenne à un niveau de prix au-delà de la moyenne. Match et Smatch restent les supermarchés les plus chers de notre pays.


Réhabilitation de Red Market

L’année dernière Test-Achats avait exclu Red Market de son enquête, car l’enseigne aurait adapté ses prix juste avant le passage des contrôleurs de l’association des consommateurs. Lorsque ces mêmes inspecteurs ont revérifié les prix ultérieurement, il s’est avéré que les prix avaient soudainement augmenté, selon Test-Achats.


Delhaize a toujours nié les faits. Quoi qu’il en soit, cette année Red Market s’est relancé dans la course avec brio.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top