Colruyt retire le Nutella des rayons après un différend sur les prix

Colruyt retire le Nutella des rayons après un différend sur les prix
Shutterstock.com

Colruyt a retiré une partie de l’assortiment Nutella de ses rayons : aucun pot de 400 grammes n’est plus disponible dans les supermarchés. Le retailer accentue la pression dans les négociations sur les prix et Ferrero n’en est pas la seule victime.

 

« Discussions constructives »

Les magasins Colruyt proposent toujours des pots de 900 grammes de Nutella, mais plus de 400 grammes. Un message familier a ainsi refait son apparition dans les rayons : « Temporairement indisponible. Veuillez nous excuser. » Selon De Tijd, Colruyt et Ferrero, le producteur de Nutella, ne parviennent pas à se mettre d’accord sur les augmentations de prix.
 

Les intéressés refusent tout commentaire. « Les supermarchés sont libres de fixer leur assortiment. Nous continuons à mener des discussions constructives et nous espérons que nos clients pourront bientôt retrouver leurs produits habituels », a déclaré Jan De Grave, porte-parole de Ferrero, au quotidien. « Nous comprenons que la situation soit ennuyeuse pour nos clients et nous nous excusons pour ce désagrément. Mais nous sommes convaincus que ce problème sera rapidement réglé et que nous pourrons à nouveau proposer les produits manquants, au prix adéquat pour le consommateur », déclare Patti Verdoodt de Colruyt.

 

Négociations compliquées

Il fallait s’attendre à ce que les négociations annuelles en cours entre les acteurs de la grande distribution et les marques soient compliquées cet automne : presque tous les producteurs ont déjà annoncé des augmentations de prix, et les chaînes de supermarchés craignent que ces augmentations soient difficiles à justifier aux consommateurs. C’est en particulier le cas de Colruyt, qui garantit toujours les prix les plus bas. On attendait avec impatience l’attitude du retailer, et la réponse semble claire.
 

Retirer des rayons une marque comme Nutella est un geste fort. D’autant que d’autres produits sont absents des rayons de Colruyt, notamment d’Unilever, Colgate-Palmolive et Mondelez. Les intéressés ne souhaitent pas faire de commentaires. Le retailer n’en est pas à son coup d’essai : ces dernières années, Colruyt a également mené des actions similaires avec Nestlé, Mars, PepsiCo et Coca-Cola, entre autres.