Colruyt teste des sachets réutilisables pour fruits et légumes

‘Hoe meer herbruikbaar, hoe duurzamer’

Colruyt va remplacer les sachets en plastique pour fruits et légumes par des alternatives réutilisables en polyester dans une cinquantaine de magasins pilotes. Le directeur régional Geert Gillis explique les raisons de ce choix.


Collecte de feedback

Le projet pilote, annoncé en avril par la chaîne de supermarchés, a démarré hier :  tous les sachets en plastique jetables du rayon fruits et légumes ont été remplacés par des sachets réutilisables en polyester dans huit magasins Colruyt, huit OKay, cinq Spar et tous les points de vente Bio-Planet. « Nous nous attendons à des commentaires de la part des clients, c’est une nouvelle donnée. Peut-être même un peu de réticence », confie Gillis.


« Nous voulons voir comment les clients réagissent. C’est pourquoi, notamment ici à Lierre, nous distribuons depuis deux semaines déjà des sachets gratuits aux clients titulaires d’une carte Xtra, afin de faciliter cette transition », explique Gillis. Le but principal de ce projet pilote est de collecter autant de feedback que possible, afin de rectifier le tir si nécessaire, au niveau de la communication par exemple, et ce avant le déploiement à l’échelle nationale, qui est prévu pour fin octobre.


Polyester?

Jusqu’à présent les réactions des clients ont été positives, mais Gillis est le premier à relativiser les choses : « Evidemment, c’était les deux semaines les plus faciles. Ils recevaient un cadeau et les sachets en plastique étaient toujours disponibles. En soi, cela ne leur posait donc pas de problème. Aujourd’hui c’est le test ultime qui, espérons-le, démontrera que les clients font facilement la transition, car aujourd’hui nous allons effectivement retirer les sachets en plastique. »


Une question que bon nombre d’entre vous se posent sans doute est de savoir pourquoi Colruyt a opté pour des sachets en polyester, plutôt que pour des sachets biodégradables, par exemple. « Nous nous sommes basés sur une série d’analyses de cycle de vie, qui déterminent l’impact environnemental et ce sachet est ressorti comme étant le meilleur choix. Ces analyses sont complexes et difficiles à expliquer en détail, mais le principe que je retiens avant tout est : au plus c’est réutilisable, au plus c’est durable. Et les sachets que nous avons choisis sont réutilisables au moins 100 fois », conclut Gillis.