Colruyt vient en aide aux éleveurs de porcs belges | RetailDetail

Colruyt vient en aide aux éleveurs de porcs belges

Colruyt vient en aide aux éleveurs de porcs belges

Colruyt s’est engagé à bloquer le prix d’achat de la viande porcine à son niveau actuel durant deux mois, afin de venir en aide à ses fournisseurs, qui pour l’instant se trouvent dans une situation critique.

Prix de la viande de porc en baisse d’un quart

Le prix obtenu par les éleveurs de porcs pour leur produit a chuté d’un quart par rapport à l’an dernier. En cause, notamment l’interdiction en début d’année d’exporter de la viande porcine européenne vers la Russie, suite à l’éruption de la peste porcine africaine en Lituanie, d’où la nécessité de stocker la viande.


Par la suite, pour des raisons politiques cette fois, la crise en Ukraine a entraîné le boycott décrété par la Russie. Résultat : une offre excédentaire et une chute des prix. A tel point que le  Algemeen Boerensyndicaat menace d’interrompre les livraisons durant le mois de décembre.


Blocage des prix et réductions en fonction des quantités

Face aux difficultés endurées par les éleveurs de porcs , Colruyt s’est engagé à soutenir ses fournisseurs. La chaîne ne suivra pas la dépréciation du cours de la viande porcine et bloquera le prix d’achat à son niveau actuel durant deux mois. Une fois que le cours de la viande porcine repartira à la hausse, le prix d’achat restera bloqué à son niveau actuel jusqu’à ce que les concessions au niveau du prix d’achat accordées par Colruyt aient été compensées.  


Par ailleurs Colruyt proposera des actions commerciales spéciales dans ses magasins, notamment en octroyant aux clients achetant de la viande porcine belge des réductions en fonction des quantités. D’ici deux mois Colruyt réévaluera la mesure.


Le président du Boerenbond, Piet Vanthemsche considère l’initiative de Colruyt comme un signal positif : « Chaque geste compte et le fait qu’un retailer prenne sur lui une part des responsabilités est une bonne chose. La situation dans le secteur de la viande porcine est dramatique, pas seulement en Flandre. Le marché était déjà fortement perturbé et suite au boycott russe les choses n’ont fait qu’empirer. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !

Alter’Native Food: A place apart at the upcoming SIAL Paris !

14/06/2018

(Advertorial) From 21st to 25th of October, Paris will be the world's food capital. 7,200 French and international exhibitors will be presenting their innovations among 21 exhibitions sectors.

Démission de Johnny Thijs en tant que président de Spadel

14/06/2018

Johnny Thijs  renonce à sa fonction de président de Spadel, producteur d’eau minérale. Son mandat devait se prolonger jusqu’en 2020, mais l’ancien patron de la poste a décidé d’y mettre fin pour des raisons personnelles, rapporte le journal De Tijd.

L’app anti-gaspillage ‘Too Good To Go’ en route vers la Wallonie

14/06/2018

Depuis son lancement en Belgique en mars dernier, 50.000 compatriotes utilisent déjà l’app ‘Too Good To Go’ contre le gaspillage alimentaire. Actuellement l’initiative se concentre surtout en Flandre, mais d’ici peu elle s’étendra vers la Wallonie.

Jumbo fonde une société belge

13/06/2018

Visiblement la chaîne de supermarchés néerlandaise Jumbo prépare bel et bien son entrée en Belgique : récemment le retailer a fondé la SPRL Jumbo Belgique à Anvers.

Désaccord concernant les prépensions chez Carrefour

13/06/2018

Le protocole d’accord conclu lundi soir entre les syndicats et la direction de Carrefour Belgium prévoit notamment la prépension pour les travailleurs âgés de 56 ans et plus. Cette proposition ne fait pas l'unanimité et alimente les débats.