Comeos : « N’avons aucune influence sur les prix bas » | RetailDetail

Comeos : « N’avons aucune influence sur les prix bas »

Comeos : « N’avons aucune influence sur les prix bas »

Comeos exprime son soutien aux agriculteurs belges à l’heure des actions de blocage de bretelles d’autoroutes pour protester contre les prix trop bas du lait et de la viande de porc. La fédération prétend n’exercer aucune influence sur les prix.

"Impact est nul"

« Les secteurs du lait et de la viande de porc en Belgique font face à d’énormes problèmes. Nous les comprenons, mais ce n’est pas nous qui fixons les prix. Cela se fait au niveau européen et mondial », affirme le CEO de Comeos Dominique Michel. « Plus de 60% de la viande de porc produite en Belgique est exportée, et plus de 50% du lait. Les supermarchés belges ne vendent que 10% de la viande de porc fraîche produite en Belgique, et seulement 15% du lait de consommation produit chez nous. Notre impact sur la fixation des prix est donc réduit à néant. »

 

Comeos demande dès lors d’arrêter les actions et de se mettre autour de la table. « Nous sommes en discussion avec Agrofront et l’industrie alimentaire depuis plusieurs semaines déjà. Ensemble, nous recherchons des solutions pour accroître notre impact sur les prix de la viande de porc et du lait et pour tempérer la volatilité des prix. Nous avons déjà lancé des projets concrets pour la viande bovine belge, mais puisqu’elle est vendue à 95% dans les supermarchés belges, notre impact sur ce secteur-là est donc nettement plus important », précise Michel.

 

Les actions des agriculteurs belges sont surtout soutenues par la relativement petite organisation agricole Algemeen Boerensyndicaat. Le Boerenbond s’était déjà prononcé contre les actions et demandait plutôt au consommateur de faire pression sur les supermarchés pour augmenter les prix.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.

Carrefour dévoile des détails de son plan de transformation

22/05/2018

La santé et la numérisation sont les fers de lance des projets de Carrefour Belgique. Les clients iront chercher ou rapporter les commandes online dans tous les magasins Express. Le non-food fait place au bio et à l’horeca dans les hypermarchés.

Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.