Comité de quartier de Dilbeek à nouveau en appel contre Colruyt | RetailDetail

Comité de quartier de Dilbeek à nouveau en appel contre Colruyt

Comité de quartier de Dilbeek à nouveau en appel contre Colruyt

Depuis 2009 Colruyt projette la construction d’un supermarché de 2.800 m² à Itterbeek, section de la commune de Dilbeek. Le collège des échevins est ‘pour’ et le comité de quartier Bettendries est ‘contre’. La députation permanente a déjà rappelé la commune à l’ordre par deux fois, mais la saga continue et le comité de quartier a décidé d’aller en appel pour la troisième fois.

“Des plans à peine modifiés”

Le comité de quartier  s’oppose à l’approbation du permis de bâtir, octroyé par le collège échevinal de Dilbeek. « C’est déjà  la troisième tentative de Colruyt de construire à Itterbeek un supermarché de 2.800 m² », explique le porte-parole, Peter Wiels aux médias locaux. «Les plans soumis en 2009  n’ont quasiment pas été modifiés. Le fait de construire un peu plus profond ou de renfoncer la toiture  d’un côté, ne signifie pas pour autant la garantie d’un bon aménagement du territoire», poursuit le porte-parole.

“Oui au commerce de proximité, non à un méga-supermarché”

Toutefois le quartier ne s’oppose pas à la venue d’un supermarché : « Itterbeek a besoin d’un commerce de proximité et non pas d’un méga-supermarché pour tous les habitants des communes avoisinantes. » Le comité estime que le bâtiment est beaucoup trop grand et trop haut comparé au reste du quartier et craint surtout des problèmes de mobilité : « Ce projet dépasse très nettement la capacité du Herdebeekstraat. L’on s’attend quotidiennement au passage de 2.500 voitures, ce qui ne manquera pas de provoquer des files et davantage de dangers pour les cyclistes et les piétons. Cela nuira sérieusement à la qualité de vie de notre village. »

Troisième appel auprès de la députation permanente

C’est pourquoi le comité de quartier a décidé d’aller en appel, tout comme pour les deux demandes précédentes, auprès de la députation permanente de la province du Brabant flamand. La fois dernière la députation avait tenu compte des réclamations du quartier et de l’avis négatif formulé par la commission routière. « Espérons qu’ils suivront leur propre plan d’aménagement qui stipule que les grands magasins peuvent s’implanter uniquement dans le centre de Dilbeek », précise le comité de quartier. La députation permanente devrait se prononcer sur le dossier avant la fin de l’année.  C’est alors que s’avérera si le dicton ‘jamais deux sans trois’ s’applique aussi au discounter de Hal.

Depuis 2009 Colruyt projette la construction d’un supermarché de 2.800 m² à Itterbeek, section de la commune de Dilbeek. Le collège des échevins est ‘pour’ et le comité de quartier Bettendries est ‘contre’. La députation permanente a déjà rappelé la commune à l’ordre par deux fois, mais la saga continue et le comité de quartier a décidé d’aller en appel pour la troisième fois.

“Des plans à peine modifiés”

Le comité de quartier  s’oppose à l’approbation du permis de bâtir, octroyé par le collège échevinal de Dilbeek. « C’est déjà  la troisième tentative de Colruyt de construire à Itterbeek un supermarché de 2.800 m² », explique le porte-parole, Peter Wiels aux médias locaux. «Les plans soumis en 2009  n’ont quasiment pas été modifiés. Le fait de construire un peu plus profond ou de renfoncer la toiture  d’un côté, ne signifie pas pour autant la garantie d’un bon aménagement du territoire», poursuit le porte-parole.

“Oui au commerce de proximité, non à un méga-supermarché”

Toutefois le quartier ne s’oppose pas à la venue d’un supermarché : « Itterbeek a besoin d’un commerce de proximité et non pas d’un méga-supermarché pour tous les habitants des communes avoisinantes. » Le comité estime que le bâtiment est beaucoup trop grand et trop haut comparé au reste du quartier et craint surtout des problèmes de mobilité : « Ce projet dépasse très nettement la capacité du Herdebeekstraat. L’on s’attend quotidiennement au passage de 2.500 voitures, ce qui ne manquera pas de provoquer des files et davantage de dangers pour les cyclistes et les piétons. Cela nuira sérieusement à la qualité de vie de notre village. »

Troisième appel auprès de la députation permanente

C’est pourquoi le comité de quartier a décidé d’aller en appel, tout comme pour les deux demandes précédentes, auprès de la députation permanente de la province du Brabant flamand. La fois dernière la députation avait tenu compte des réclamations du quartier et de l’avis négatif formulé par la commission routière. « Espérons qu’ils suivront leur propre plan d’aménagement qui stipule que les grands magasins peuvent s’implanter uniquement dans le centre de Dilbeek », précise le comité de quartier. La députation permanente devrait se prononcer sur le dossier avant la fin de l’année.  C’est alors que s’avérera si le dicton ‘jamais deux sans trois’ s’applique aussi au discounter de Hal.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

L’UE vote une loi pour de meilleurs labels bio

20/04/2018

Le Parlement européen a adopté une loi règlementant le secteur bio de manière plus stricte, mais aussi plus juste et plus claire.  C’est notamment via un label bio et des règles d’importation que l’Europe veut soutenir la production bio nationale.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.