Comité de quartier de Dilbeek à nouveau en appel contre Colruyt | RetailDetail

Comité de quartier de Dilbeek à nouveau en appel contre Colruyt

Comité de quartier de Dilbeek à nouveau en appel contre Colruyt

Depuis 2009 Colruyt projette la construction d’un supermarché de 2.800 m² à Itterbeek, section de la commune de Dilbeek. Le collège des échevins est ‘pour’ et le comité de quartier Bettendries est ‘contre’. La députation permanente a déjà rappelé la commune à l’ordre par deux fois, mais la saga continue et le comité de quartier a décidé d’aller en appel pour la troisième fois.

“Des plans à peine modifiés”

Le comité de quartier  s’oppose à l’approbation du permis de bâtir, octroyé par le collège échevinal de Dilbeek. « C’est déjà  la troisième tentative de Colruyt de construire à Itterbeek un supermarché de 2.800 m² », explique le porte-parole, Peter Wiels aux médias locaux. «Les plans soumis en 2009  n’ont quasiment pas été modifiés. Le fait de construire un peu plus profond ou de renfoncer la toiture  d’un côté, ne signifie pas pour autant la garantie d’un bon aménagement du territoire», poursuit le porte-parole.

“Oui au commerce de proximité, non à un méga-supermarché”

Toutefois le quartier ne s’oppose pas à la venue d’un supermarché : « Itterbeek a besoin d’un commerce de proximité et non pas d’un méga-supermarché pour tous les habitants des communes avoisinantes. » Le comité estime que le bâtiment est beaucoup trop grand et trop haut comparé au reste du quartier et craint surtout des problèmes de mobilité : « Ce projet dépasse très nettement la capacité du Herdebeekstraat. L’on s’attend quotidiennement au passage de 2.500 voitures, ce qui ne manquera pas de provoquer des files et davantage de dangers pour les cyclistes et les piétons. Cela nuira sérieusement à la qualité de vie de notre village. »

Troisième appel auprès de la députation permanente

C’est pourquoi le comité de quartier a décidé d’aller en appel, tout comme pour les deux demandes précédentes, auprès de la députation permanente de la province du Brabant flamand. La fois dernière la députation avait tenu compte des réclamations du quartier et de l’avis négatif formulé par la commission routière. « Espérons qu’ils suivront leur propre plan d’aménagement qui stipule que les grands magasins peuvent s’implanter uniquement dans le centre de Dilbeek », précise le comité de quartier. La députation permanente devrait se prononcer sur le dossier avant la fin de l’année.  C’est alors que s’avérera si le dicton ‘jamais deux sans trois’ s’applique aussi au discounter de Hal.

Depuis 2009 Colruyt projette la construction d’un supermarché de 2.800 m² à Itterbeek, section de la commune de Dilbeek. Le collège des échevins est ‘pour’ et le comité de quartier Bettendries est ‘contre’. La députation permanente a déjà rappelé la commune à l’ordre par deux fois, mais la saga continue et le comité de quartier a décidé d’aller en appel pour la troisième fois.

“Des plans à peine modifiés”

Le comité de quartier  s’oppose à l’approbation du permis de bâtir, octroyé par le collège échevinal de Dilbeek. « C’est déjà  la troisième tentative de Colruyt de construire à Itterbeek un supermarché de 2.800 m² », explique le porte-parole, Peter Wiels aux médias locaux. «Les plans soumis en 2009  n’ont quasiment pas été modifiés. Le fait de construire un peu plus profond ou de renfoncer la toiture  d’un côté, ne signifie pas pour autant la garantie d’un bon aménagement du territoire», poursuit le porte-parole.

“Oui au commerce de proximité, non à un méga-supermarché”

Toutefois le quartier ne s’oppose pas à la venue d’un supermarché : « Itterbeek a besoin d’un commerce de proximité et non pas d’un méga-supermarché pour tous les habitants des communes avoisinantes. » Le comité estime que le bâtiment est beaucoup trop grand et trop haut comparé au reste du quartier et craint surtout des problèmes de mobilité : « Ce projet dépasse très nettement la capacité du Herdebeekstraat. L’on s’attend quotidiennement au passage de 2.500 voitures, ce qui ne manquera pas de provoquer des files et davantage de dangers pour les cyclistes et les piétons. Cela nuira sérieusement à la qualité de vie de notre village. »

Troisième appel auprès de la députation permanente

C’est pourquoi le comité de quartier a décidé d’aller en appel, tout comme pour les deux demandes précédentes, auprès de la députation permanente de la province du Brabant flamand. La fois dernière la députation avait tenu compte des réclamations du quartier et de l’avis négatif formulé par la commission routière. « Espérons qu’ils suivront leur propre plan d’aménagement qui stipule que les grands magasins peuvent s’implanter uniquement dans le centre de Dilbeek », précise le comité de quartier. La députation permanente devrait se prononcer sur le dossier avant la fin de l’année.  C’est alors que s’avérera si le dicton ‘jamais deux sans trois’ s’applique aussi au discounter de Hal.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !