Comment Colruyt incite ses clients à acheter plus de légumes et moins de viande

Les consommateurs ont besoin d’un petit coup de pouce pour faire des choix alimentaires durables : un test avec des légumes de saison et des portions de viande plus réduites chez Colruyt s’est avéré positif, aussi sur le long terme. A partir du mois de janvier le projet se poursuivra dans 14 magasins.


Portions plus réduites

Bien que les consommateurs soient de plus en plus nombreux à se soucier de l’environnement, les bonnes résolutions ne se traduisent pas automatiquement en choix durables. Lorsqu’il s’agit d’alimentation en particulier, le consommateur agit souvent par habitude, rapidement et sur base d’émotions. Les interventions comportementales – dites ‘nudges’ – peuvent aider les gens à faire de meilleurs choix. C’est ce qui ressort d’un test effectué chez Colruyt durant neuf mois par le  Département Environnement du Gouvernement flamand.


En proposant deux portions différentes, plus petites, de saucisses, environ la moitié des clients ont opté pour une portion plus réduite. Ceci a résulté en une baisse de 18% (en termes de kg) de la vente de saucisses. Mais étant donné que le nombre de saucisses vendues (en termes de pièce) est resté égal et que les clients n’ont pas compensé par d’autres achats de viande, l’objectif d’une diminution de la portion a été atteint. En outre la vente de charcuterie végétarienne aux côtés de sa variante non-végétarienne a entraîné une augmentation des ventes de 65% des produits végétariens.


Un petit coup de pouce dans la bonne direction

Les tests effectués avec les légumes de saison ont donné des résultats plus complexes.  L’étude révèle que l’intervention n’a pas ou peu d’effet lorsque le client associe très nettement un produit à une saison (comme par exemple les potirons en automne). Par contre lorsque l’association avec la saison est plus faible, comme par exemple le chou-fleur en août, l’effet augmente. Par ailleurs les résultats continuent de fonctionner sur le long terme, ce qui prouve l’effet durable de telles interventions.


Selon Guy Elewaut, directeur marketing de Colruyt Meilleurs Prix, cette méthode offre une plus-value. « Les clients sont partisans d’une consommation plus responsable. Etant donné que l’entreprenariat durable fait partie de l’ADN de notre groupe, nous voulons soutenir nos clients en ce sens. Sur base des résultats de cette étude nous introduirons dès le mois de janvier des indications sur les produits de saison dans 14 magasins pilotes. Ainsi nous informons nos clients concernant les fruits et légumes saisonniers et nous leur donnons un petit coup de pouce dans la bonne direction. Nous examinerons les résultats des autres tests en interne. »