Cora présente une nouvelle stratégie et supprime 120 emplois

Cora présente une nouvelle stratégie et supprime 120 emplois

Cora présente une nouvelle stratégie et supprime 120 emplois
Cora présente une nouvelle stratégie et supprime 120 emplois

L’enseigne Cora a présenté une nouvelle stratégie pour ses hypermarchés en Belgique, reposant sur la réduction des coûts et l’augmentation du chiffre d’affaires, sans licenciements. Le projet vise à redynamiser la chaîne après une année difficile.

Amélioration de l’expérience client

Dans le cadre de cette nouvelle stratégie, le groupe a développé un projet commercial basé sur  différents piliers. L’un de ces piliers consiste à améliorer le confort du client et à simplifier l’expérience d’achat, par exemple par l’introduction de la file d’attente unique et par la facilitation des remboursements.


En outre l’assortiment sera revu, notamment par la réallocation des espaces de vente et en mettant davantage l’accent sur les produits frais traditionnels. La chaîne prévoit également de digitaliser l’offre et de développer l’approche omnicanal. Et enfin la communication sera modernisée, grâce à un remodelage des folders et une communication digitale.


Investissement de 25 millions d’euros

Ce projet sera rendu possible grâce au soutien des actionnaires, qui injecteront 25 millions d’euros supplémentaires dans l’entreprise. Cora espère ainsi remonter la pente après une année 2016 difficile, durant laquelle la chaîne a perdu des parts de marché au profit des discounters et des webshops. « La direction de Cora tient à rassurer les partenaires sociaux et, à travers eux, son personnel, en soulignant que son projet de relance ne comprend aucune intention ni de licenciement collectif, ni de revente de la société, ni de fermeture de magasins », indique le communiqué de presse.


La nouvelle dynamique organisationnelle, introduite au cours des derniers mois, sera davantage développée. Celle-ci vise à réduire les coûts généraux et à générer des économies d’échelle. La chaîne entend également miser sur la polyvalence des collaborateurs, la baisse du travail intérimaire au profit des ressources internes et le remplacement sélectif des départs. Toutefois, selon les syndicats, 120 emplois seraient suprrimés. Ils doutent que ces départs se fassent naturellement. Par le passé Cora a déjà procédé à une restructuration, qui avait entraîné la perte d’emplois.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Carrefour acquiert la chaîne bio française So.bio

20/07/2018

L’acquisition de So.bio par Carrefour révèle les ambitions bios du groupe. So.bio est une chaîne bio locale qui compte huit magasins dans le sud-ouest de la France. Par ailleurs, la chaîne souhaite se déployer sur l’ensemble du territoire national.

The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.