Croissance des ventes de 12 % pour Panos grâce aux snacks chauds

Croissance des ventes de 12 % pour Panos  grâce aux snacks chauds

La chaîne de sandwicheries Panos, comptant 219 établissements en Belgique, a vu son chiffre de vente progresser de 12 % en 2011. Le chiffre d’affaires concret n’a pas été communiqué. Le segment des snacks chauds a connu la plus forte croissance, indique Deli, la chaîne de franchise chapeautant  Panos en Belgique.

Grâce à la crise

La croissance du segment des snacks chauds (snacks à pâte feuilletée, pizzas, panizzas, …) est attribuable à la crise, selon Thomas Dusart, marketing manager de Deli : « Il semble que nous profitions du fait que les clients, qui auparavant avaient l’habitude de prendre un repas chaud dans un restaurant, optent actuellement pour une variante meilleur marché, sous forme de snacks chauds. »


Panos vise donc avant tout le consommateur averti, conscient des prix : « Au lieu de compenser la hausse des prix des matières premières par une augmentation de nos prix de vente, Panos tente de récupérer ces pertes au niveau des marges en attirant davantage de clients par des actions promotionnelles. Cette stratégie semble porter ses fruits, car le chiffre d’affaires du mois de janvier affiche lui aussi une hausse significative », précise-t-on.

 

Notoriété de 90%

Panos, qui fête cette année son 30ième  anniversaire, bénéficie d’une notoriété de 90% auprès des consommateurs belges. Selon sa propre enquête de satisfaction, ses clients lui donnent une cote de 8/10 quant au rapport qualité-prix. « Mais au lieu de nous reposer sur nos lauriers, nous voulons maintenir ces chiffres et nous pouvons éventuellement adapter les prix en fonction de l’opinion de nos clients, tout en tenant à l’œil la rentabilité de nos franchisés. », toujours selon Dusart.


Panos annonce également la rénovation cette année d’une grande partie de ses établissements. En Belgique la chaîne est présente avec 104 Panos City dans les centres-villes et les zones commerciales, 68 Panos Petrols dans les stations-services, 35 Panos Rails dans les gares et 7 Panos Metros dans le métro bruxellois. D’autre part le groupe compte 2 Panos Leisures (Plopsa), 2 Panos Press Shops (un troisième ouvrira ses portes à Bruxelles au courant de ce mois) et 1 Panos Airport.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Delhaize franchit le cap des 30 Shop & Go ouverts 24/7

21/06/2017

Depuis un certain temps déjà Delhaize mise sur sa formule de proximité Shop & Go avec ses horaires d’ouverture élargis. Certains sont même ouverts 24/7 et leur nombre se multiplie. Aujourd’hui ils sont 32 à ne jamais fermer leurs portes.

AB InBev veut céder deux marques de bière allemandes

21/06/2017

AB InBev cherche un repreneur pour ses marques de bière allemandes Hasseröder et Diebels. Le géant brassicole belge espère que cette cession lui rapportera environ 200 millions d’euros.

Colruyt Group : chiffre d’affaires en hausse de plus de 3%

20/06/2017

Au cours de l’exercice 2016/2017 le chiffre d’affaires de Colruyt Group a progressé de 3,4% à 9,493 milliards d’euros. Le bénéfice a lui aussi augmenté, bien que cette hausse soit attribuable à la cession de Pro à Pro finalisée le 1er février.

La cession de Devos Lemmens & co devrait rapporter 1 milliard d’euros

20/06/2017

La société de capital-investissement CVC a mandaté les banques d’affaires UBS et Messier Maris en vue de rechercher un repreneur pour Continental Foods à Puurs, où sont fabriquées les sauces Devos Lemmens, entre autres.

La Hongrie peut interdire l’étoile rouge de Heineken

20/06/2017

La Commission européenne a laissé entendre qu’elle ne s’opposait pas à l’interdiction que la Hongrie veut instaurer pour certains symboles, notamment l’étoile rouge utilisée dans le logo de Heineken.

Chiffres records pour Duvel Moortgat en 2016

20/06/2017

En 2016 Duvel Moortgat a réalisé des chiffres records et a franchi le cap des 400 millions d’euros de chiffre d’affaires pour la première fois. Depuis 2013, année où le groupe brassicole s’est retiré de la bourse, le CA et le bénéfice ont doublé.

Back to top