Décès du co-fondateur de la maison Godiva | RetailDetail

Décès du co-fondateur de la maison Godiva

Décès du co-fondateur de la maison Godiva

Pierre Draps - le plus jeune des trois frères bruxellois, qui durant l’entre-deux-guerres ont fondé ce qui allait devenir la célèbre maison Godiva - est décédé à Ascona en Suisse à l’âge de 92 ans. « Je suis né dans le chocolat. Le chocolat m’a séduit et j’ai voué toute ma vie à son art. J’ai vécu un rêve merveilleux »,  lit-on sur le faire-part de décès du maître chocolatier.

D’un petit atelier familial en 1926 …

A l’origine Godiva était un atelier familial fondé en 1926 par Pierre Draps senior et qui livrait notamment chez Sarma. Après la mort subite du père Draps, ses trois fils Joseph, François et Pierre ont poursuivi son œuvre.


En 1958 Godiva – l’atelier fut baptisé ainsi en 1945 -  compte déjà 20 magasins en Belgique.  Dans le cadre de l’Exposition Universelle de 1958 le maître chocolatier  fait découvrir son savoir-faire au monde entier et ouvre sa première boutique parisienne. Par manque de successeurs, les frères décident de vendre la chocolaterie, d’abord partiellement dans le courant des années ’60, et ensuite entièrement en 1972 à la multinationale agroalimentaire américaine Campbell’s. Ainsi la maison Godiva est présente sur la scène internationale et se permet même une boutique à la Fifth Avenue à New York.

 

… à la scène mondiale en 2011

Aujourd’hui Godiva, qui fêtait l’année dernière son 85ième anniversaire, est aux mains du holding turque Yildiz, qui a racheté la maison il y a 4 ans pour un montant de 592 millions d’euros. Actuellement Godiva est actif dans 70 pays à travers le monde, avec des centaines de points de vente en gestion propre et en franchise.


Avant la reprise turque, Godiva réalisait un chiffre d’affaires de 380 millions d’euros, fin 2011 ce chiffre atteignait les 494,5 millions d’euros. « Nos revenus ont progressé dans tous nos marchés, surtout en Chine et au Japon, qui sont actuellement nos principaux  débouchés. » indique Jim Goldman, CEO américain de Godiva Inc.


« Godiva est entre de bonnes mains »

Depuis une trentaine d’années Pierre Draps vivait en Suisse à Ascona, lieu touristique mondain. Sa dernière apparition publique  date du début du mois de février, où encore très alerte il recevait une délégation du holding turque Yildiz. « Il avait toujours ce regard pétillant  lorsqu’il parlait de chocolat. » se souvient le président Murat Ülker. « Je vous apprécie. Godiva est entre de bonnes mains », lui aurait chuchoté  Pierre Draps à la fin de la visite.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


HelloFresh augmente ses investissements au détriment du bénéfice

14/08/2018

Malgré la promesse d'un bénéfice pour la fin de l'année, le livreur de box repas HelloFresh opte finalement pour de nouveaux investissements. Après un solide 2ème trimestre, l'entreprise mise sur la croissance aux Etats-Unis.

Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.