Décès du fondateur d’Aldi Karl Albrecht

Décès du fondateur d’Aldi Karl Albrecht

Karl Albrecht, décédé mercredi dernier à l’âge de 94 ans, fut une légende vivante jusqu’à la fin de sa vie. Avec son frère Theo, décédé en 2010, il fut à l’origine de la chaîne discount Aldi, qui connaît aujourd’hui une renommée mondiale.


Sans Aldi pas de Lidl

Les deux frères Albrecht ont tenu à délimiter géographiquement leur terrain de travail pour que l’un n’empiète pas sur les plates-bandes de l’autre, car apparemment le point de vue des deux frères concernant la stratégie à adopter divergeait. Dès 1961 Theo fut responsable d’Aldi Nord, alors que Karl développa Aldi dans le sud de l’Allemagne.

 

Aldi Süd s’est toujours montré plus  dynamique qu’Aldi Nord en élargissant plus rapidement ses assortiments, marques et services. Alors qu’Aldi Nord durant de nombreuses années est resté rigoureusement fidèle aux principes du hard-discount – un assortiment restreint de 600 à 800 références et une structure simple, cohérente et par conséquent efficace au niveau des coûts –, Aldi Süd  témoigne d’une plus grande souplesse, sans pour autant perdre de vue l’élimination du superflu afin d’éviter tous frais supplémentaires.

 

Aldi Süd accorde davantage d’attention à l’adaptation progressive de la formule discount aux changements sociétaux qui déterminent les désirs des clients. Sans Aldi Süd, Lidl n’aurait jamais vu le jour : c’est principalement la capacité d’adaptation d’Aldi Süd qui en 1973 a inspiré l’entrepreneur allemand Dieter Schwarz lorsqu’il a développé l’enseigne Lidl.

Aucune mention du décès sur le site web d’Aldi Süd

Aux commandes d’Aldi Süd jusqu’en 1994, Karl Albrecht a passé le flambeau à l’âge de 74 ans. Il est néanmoins resté impliqué au sein l’entreprise en tant que président du conseil de surveillance. Huit ans plus tard il s’est définitivement retiré.


Etonnamment le site web d’Aldi Süd ne fait aucune mention du décès du fondateur de l’entreprise. Pourtant Karl Albrecht aurait certainement souhaité qu’il en soit ainsi, comme en témoigne la réaction officielle du quartier général d’Aldi Süd à Mülheim recueillie par  le magazine allemand Lebensmittel Zeitung : « Karl Albrecht ne voulait pas attirer l’attention publique. Il refusait tout hommage et préférait faire référence aux mérites de tous ses collaborateurs », apprend-on dans le communiqué.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top