Départ de Karel Boone, président de Lotus Bakeries

Départ de Karel Boone, président de Lotus Bakeries

Karel Boone, ayant atteint l’âge limite de 70 ans, quitte sa fonction de président du conseil d’administration  de la biscuiterie Lotus Bakeries. Le 11 mai prochain son frère Matthieu, de 5 ans son cadet, lui succèdera. Sa fille Benedikte elle aussi occupera un poste  au sein de l’administration. Ainsi l’enracinement familial de l’entreprise est assuré.

32 ans en tant que CEO, et 20 ans en tant que président  

Karel Boone a démarré sa carrière chez Lotus en 1966. En 1974 il devient CEO, après la fusion de Lotus avec Corona, autre grand fabricant de biscuits en Flandre. En 2006, après 32 ans il cède sa place à son frère plus jeune Matthieu. Ces 20 dernières année il présidait également le conseil d’administration, fonction à laquelle il fait ses adieux  à présent. Karel Boone fut également durant un certain temps président de la FEB (Fédération des Entreprises de Belgique) et de la fédération sectorielle Choprabisco.


Sous sa direction le spécialiste du spéculoos de Lembeek s’est transformé en une entreprise internationale cotée en bourse, avec des usines en Belgique, aux Pays-Bas, en France et en Suède et ses propres organisations de vente dans neuf pays européens, aux Etats-Unis et au Canada. En 2011 Lotus Bakeries a réalisé un chiffre d’affaires de 275,6 millions d’euros avec environ 1.200 collaborateurs. Le groupe produit annuellement quelque  5 milliards de biscuits en spéculoos.


Troisième femme au conseil d’administration

Benedikte, la plus jeune fille de Karel Boone, est nommée au poste de nouvelle administratrice et garantit ainsi la pérennité familiale de l’entreprise. Outre le tout nouveau président  Matthieu Boone et sa nièce Benedikte Boone, d’autres membres de la famille auront leur place au sein du conseil d’administration :  Johan Boone, Jan Boone et Jan Vander Stichele (époux de Caroline Boone, fille aînée de Karel Boone). Jan Boone, CEO (fils de Matthieu) et Jan Vander Stichele COO (beau-fils de Karel) se chargent de la gestion quotidienne.


Avec la nomination de Benedikte Boone, le conseil d’administration continue à se féminiser. Elle est la troisième administratrice parmi les 10 membres du conseil d’administration, aux côtés de Sabine Sagaert (ex- AB InBev) et Dominique Leroy (ex-Unilever). Ainsi Lotus Bakeries  se conforme à la future législation, qui exige que d’ici cinq ans un tiers des membres du conseil d’administration d’entreprises cotées en bourse soit féminin.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Quelles sont les conséquences de la nouvelle pyramide alimentaire pour l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Carrefour ouvre 15 nouveaux drives

18/09/2017

Le 29 septembre, la chaîne de supermarchés Carrefour va ouvrir trois nouveaux points de livraison drive.be, ce qui porte le total à quinze nouveaux ‘drives’ ce mois-ci.  Depuis le début de l’année, 72 points d’enlèvement ont déjà vu le jour.

La plate-forme de bières Beerwulf.com disponible en Belgique

18/09/2017

Beerwulf, la plate-forme en ligne de bières spéciales, est maintenant disponible en Belgique.  Le site internet offre une page unique à chacun des 150 brasseurs affiliés.  Celle-ci leur permet de proposer leurs bières à un public plus large.

Aldi Nord va centraliser l’achat des marques A

15/09/2017

Aldi Nord, la branche de l’entreprise active en Belgique et aux Pays-Bas, souhaite centraliser l’achat des marques A.  Elle veut ainsi proposer une offre semblable dans tous les pays et imposer des prix compétitifs grâce à la grandeur d’échelle.

Back to top