D’anciens directeurs de Tesco inculpés pour fraude

D’anciens directeurs de Tesco inculpés pour fraude

Trois anciens directeurs de Tesco sont accusés de fraude suite au scandale comptable de la chaîne de supermarchés.  S’ils sont déclarés coupables, ils risquent une peine pouvant aller jusqu’à dix ans d’emprisonnement.

Falsifications comptables

Lors du scandale qui a éclaté fin 2014 chez Tesco, d’importantes erreurs comptables ont été mises à jour.  A l’époque, l’entreprise a été obligée de rabaisser ses prévisions de bénéfice de 250 millions de livres sterling (320 millions d’euros).  Suite au scandale, certains directeurs ont été suspendus.  Aujourd’hui, trois d’entre eux sont poursuivis par le Serious Fraud Office.


Il s’agit de Carl Rogberg, ancien directeur financier de Tesco UK, Christopher Bush, ancien directeur général de Tesco UK, et John Scouler, ancien directeur commercial. Tous trois sont  accusés de falsifications comptables et d’abus de leur position au sein de l’entreprise.


L’ancien CEO mis hors de cause

Le 22 septembre, les trois hommes comparaîtront devant le tribunal.  L’enquête étant encore en cours, le SFO précise que d’autres personnes pourraient également être inculpées ultérieurement.  Par contre, Philip Clarke, l’ancien CEO de Tesco, aurait déjà été disculpé.


Le scandale chez Tesco a été dévoilé fin 2014 lorsque le tout nouveau CEO Dave Lewis a été informé par une personne au sein de l’entreprise. Depuis l’entreprise a été réorganisée en profondeur, afin de la remettre sur la bonne voie, notamment par la cession d'activités à l’étranger.