Danone investit 240 millions d’euros dans une nouvelle usine aux Pays-Bas

Danone investit 240 millions d’euros dans une nouvelle usine aux Pays-Bas

Le géant agroalimentaire français Danone investit 240 millions d’euros dans la construction d’une nouvelle usine de nutrition infantile à Cuijk aux Pays-Bas. L’usine produira du lait en poudre pour bébé, ainsi qu’une alimentation pour bébés prématurés.

Nutrilon et Aptamil

240 millions d’euros, c’est le coût estimé de la nouvelle usine de nutrition infantile de Danone, qui devrait être opérationnelle au plus tard fin 2017. L’usine produira du lait en poudre pour bébé de marques telles que Nutrilon et Aptamil, et ce pour plus de 80 pays. Danone dispose déjà d’une unité de production à Cuijk – qui fermera ses portes dès que la nouvelle usine sera achevée –, mais souhaite doubler la production grâce à une automatisation accrue. Jamais Danone n’a injecté autant d’argent d’un seul coup dans l’augmentation de sa capacité de production en Europe.


L’investissement est nécessaire pour répondre à la demande croissante de lait en poudre pour bébé, émanant principalement de la Chine. La Chine souffre toujours des répercussions de l’énorme scandale alimentaire survenu en 2008 : des dizaines de milliers de bébés  étaient tombés malades après avoir bu du lait en poudre ‘made in China’, contaminé par de la mélamine. Précédemment Danone avait déjà augmenté sa production de nutrition infantile en Irlande et en Allemagne pour cette même raison.


La nouvelle usine fabriquera également une alimentation destinée aux bébés prématurés et aux enfants souffrant d’allergies ; un marché qui, selon Danone, est en pleine croissance.

 

Tags: