Danone investit 240 millions d’euros dans une nouvelle usine aux Pays-Bas | RetailDetail

Danone investit 240 millions d’euros dans une nouvelle usine aux Pays-Bas

Danone investit 240 millions d’euros dans une nouvelle usine aux Pays-Bas

Le géant agroalimentaire français Danone investit 240 millions d’euros dans la construction d’une nouvelle usine de nutrition infantile à Cuijk aux Pays-Bas. L’usine produira du lait en poudre pour bébé, ainsi qu’une alimentation pour bébés prématurés.

Nutrilon et Aptamil

240 millions d’euros, c’est le coût estimé de la nouvelle usine de nutrition infantile de Danone, qui devrait être opérationnelle au plus tard fin 2017. L’usine produira du lait en poudre pour bébé de marques telles que Nutrilon et Aptamil, et ce pour plus de 80 pays. Danone dispose déjà d’une unité de production à Cuijk – qui fermera ses portes dès que la nouvelle usine sera achevée –, mais souhaite doubler la production grâce à une automatisation accrue. Jamais Danone n’a injecté autant d’argent d’un seul coup dans l’augmentation de sa capacité de production en Europe.


L’investissement est nécessaire pour répondre à la demande croissante de lait en poudre pour bébé, émanant principalement de la Chine. La Chine souffre toujours des répercussions de l’énorme scandale alimentaire survenu en 2008 : des dizaines de milliers de bébés  étaient tombés malades après avoir bu du lait en poudre ‘made in China’, contaminé par de la mélamine. Précédemment Danone avait déjà augmenté sa production de nutrition infantile en Irlande et en Allemagne pour cette même raison.


La nouvelle usine fabriquera également une alimentation destinée aux bébés prématurés et aux enfants souffrant d’allergies ; un marché qui, selon Danone, est en pleine croissance.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Les supermarchés s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs lors des négociations. Selon certains distributeurs des Pays-Bas, d’Allemagne et d’Autriche, cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Back to top