Davantage de ‘drives’ que d’hypermarchés en France

Davantage de ‘drives’ que d’hypermarchés en France

La France pour la première fois compte davantage de points de retrait (drives) que d’hypermarchés. Un constat surprenant, étant donné que le premier ‘drive’ a vu le jour il y a à peine dix ans et que la France est le berceau européen des hypermarchés.

Déjà 2.031 points d’enlèvement

Dix ans après l’invention du concept par Auchan, qui ouvrait son premier ‘Chronodrive’ à Marcq-en-Baroeul dans le Nord de la France, les distributeurs français pour la première fois exploitent davantage de points de retrait que d’hypermarchés : fin mars le bureau d’études de marché Nielsen TradeDimensions a recensé 2.031 ‘drives’ contre 2.022 hypermarchés.


Ces deux dernières années surtout ces points de retrait, où les clients peuvent retirer leur commande passée en ligne, se sont multipliés à une cadence fulgurante. Bien que l’on s’interroge encore sur la rentabilité de ces drives, ils constituent aujourd’hui une arme indispensable dans la lutte féroce pour s’accaparer des parts de marché.


Leclerc champion

A noter que le pionnier du drive Auchan s’est vu largement dépasser par ses concurrents. Leclerc, qui fin mars comptait 462 points de retrait, est le leader incontesté, suivi d’Intermarché (379) et de Carrefour (353). Système U avec 293 drives rate le podium de justesse, mais devance Auchan avec 156 drives, répartis sur ses deux formules (93 Auchan Drives et 69 Chronodrives). Casino est classé sixième avec 131 points de retrait. Un classement établi Nielsen TradeDimensions.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: