Delhaize « ne s’inquiète pas » des projets serbes de Lidl

Delhaize « ne s’inquiète pas » des projets serbes de Lidl

Les projets d’implantation en Serbie de Kaufland et Lidl ne semblent pas inquiéter Delhaize. Malgré des résultats décevants, le groupe belge, leader du marché en Serbie, estime que le pays offre encore suffisamment de « potentiel de croissance ».

Les Allemands actifs en Serbie

Le mois dernier le ministre du commerce serbe Rasim Ljajic annonçait que Lidl entamerait la construction de ses premiers supermarchés dans le pays au cours du deuxième semestre de 2014. Selon le ministre la chaîne souhaiterait s’implanter dans au moins quinze villes.


D’après le journal Lebensmittel Zeitung, la chaîne d’hypermarchés Kaufland aurait elle aussi l’intention de s’implanter en Serbie. A noter que Lidl et Kaufland sont tous deux contrôlés par la famille Schwarz.


Suffisamment de potentiel de croissance

Les deux chaînes allemandes viendront donc concurrencer Delhaize, qui en 2011 a racheté pour un montant de 932 millions d’euros le réseau Delta Maxi, numéro un en Serbie avec une part de marché de 22%. Jusqu’à présent les activités serbes de Delhaize n’ont pas été un grand succès : l’année dernière Delhaize s’est vu contraint de comptabiliser une réduction de valeur de 195 millions d’euros sur Delta Maxi, en raison d’une croissance des revenus inférieure aux attentes.


Néanmoins Delhaize ne se sent pas menacé par l’entrée des deux enseignes sur le marché serbe. « Actuellement Delhaize est le plus grand distributeur alimentaire en Serbie. L’arrivée d’autres acteurs démontre qu’il s’agit d’un marché attrayant. Aujourd’hui le retail moderne y représente environ 30%. Il y a donc encore suffisamment de potentiel de croissance », souligne le groupe.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: