Delhaize aurait versé plusieurs milliers d’euros au vitrioleur

Delhaize aurait versé plusieurs milliers d’euros au vitrioleur

La chaîne de supermarchés Delhaize, sur les conseils du parquet, aurait versé jusqu’à 40.000 euros à l’homme qui a attaqué à l’acide une femme de ménage  dans un Delhaize à Anvers.

En concertation avec les enquêteurs

Durant plus de trois mois l’agresseur effectuait un chantage sur la direction de Delhaize : il exigeait le versement de sommes de 300 à 500 euros sur ses différents comptes, sans quoi il  envisageait une attaque à l’acide dans un des magasins de la chaîne. Mais après que Delhaize ait refusé d’augmenter les montants, comme l’exigeait l’homme, celui-ci a finalement mis à exécution sa menace.


Selon le journal La Capitale (Sudpresse), Delhaize aurait ensuite, en concertation avec les enquêteurs, augmenté les montants jusqu’à 3.000 euros, versés en tranches de façon à obliger le suspect à se rendre fréquemment au distributeur de billets.


La police espérait ainsi pouvoir piéger l’agresseur, mais le suspect est parvenu à leur échapper. Finalement l’homme, d’une quarantaine d’année et de nationalité néerlandaise, a été arrêté aux alentours de Paris lors d’un simple contrôle routier.


Cartes de crédit prépayées

Aujourd’hui on en sait davantage sur la manière dont procédait l’agresseur : il avait acheté en France des cartes de crédit prépayées sur lesquelles il faisait verser les montants. En France il n’est pas obligatoire de se légitimer lors de l’achat de telles cartes, ce qui a donc permis à l’homme de garder l’anonymat.


Delhaize pour sa part se refuse à tout commentaire : « Nous ne donnons aucun commentaire sur l’enquête judiciaire qui est en cours »,  indique le porte-parole Roel Dekelver. « Nous nous concertons régulièrement avec le parquet et nous faisons ce que la justice nous conseille de faire. »


Pour l’heure le montant total versé par Delhaize n’a pas été communiqué officiellement, mais selon HLN.be il s’agirait d’environ 40.000 euros.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour Express mise sur le ‘blurring’

21/09/2017

La formule de proximité explore les possibilités de la vente à emporter et de la consommation sur place. La nouvelle génération de magasins ajoute des services et la restauration à son offre. La frontière entre retail et horeca se brouille.

Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Back to top