Delhaize cherche à se défaire de Bottom Dollar Food | RetailDetail

Delhaize cherche à se défaire de Bottom Dollar Food

Delhaize cherche à se défaire de Bottom Dollar Food

Selon un site web spécialisé américain, Delhaize aurait fait appel à la banque Wells Fargo en vue de vendre 66 magasins de sa filiale discount Bottom Dollar Food. Les analystes évoquent d’ores et déjà  Aldi et Supervalu comme candidats-acheteurs.

66 magasins en vente

D’après le site web Food World/Food Trade News, Delhaize Amérique aurait l’intention de céder ses 66 points de vente Bottom Dollar Food en Pennsylvanie, dans le sud du New Jersey et dans le nord-est de l’Ohio. Ce site généralement bien informé, indique également que la banque Wells Fargo aurait remis tous les documents nécessaires aux parties concernées, qui avaient jusqu’au 13 août dernier pour formuler une offre.


Interrogé sur le sujet, le porte-parole de Delhaize n’a rien voulu dévoiler : « Conformément à notre stratégie en la matière, notre entreprise ne donne aucun commentaire concernant des rumeurs ou spéculations concernant d’éventuels rachats ou ventes. »

 

Selon les analystes, le discounter allemand Aldi et l’américain Supervalu auraient déjà manifesté leur intérêt. Petit détail à relever : le nouveau CEO de Delhaize Amérique, Kevin Holt, a travaillé pour Supervalu durant 20 ans. Toujours  selon le même site web, d’autres chaînes comme Wakefern Food Corp (PriceRite, Fresh Grocer),  Giant Eagle (Market District, Good Cents Grocery+More) et même Ahold USA pourraient également tirer avantage d’une reprise de ces points de vente, situés principalement en région urbaine ou en banlieue.


Une histoire mouvementée

Bottom Dollar Food a été fondé en 2004 lors d’une restructuration à grande échelle des activités américaines de Delhaize, sous la direction du CEO de l’époque Rick Anicetti. Celui-ci avait décidé de hisser Food Lion vers le segment supérieur, de couvrir le segment inférieur ainsi libéré par une formule discount (Bottom Dollar) et de transformer 60 points de vente en chaîne haut de gamme (Bloom).


Son projet fut malheureusement un échec : en 2010 Rick Anicette a quitté le navire, après quoi un vaste plan de restructuration a été mis en place, impliquant la fermeture de 127 magasins Food Lion, la suppression du concept Bloom, et pour Bottom Dollar Food la fermeture de six magasins, ainsi que la transformation de 22 magasins en Food Lion. Seuls les magasins Bottom Dollar Food de Pennsylvanie et du New Jersey ont été conservés.


Une relance semblait pourtant possible : en janvier 2013 le discounter ouvrait de nouveaux magasins dans l’ouest de la Pennsylvanie et dans le nord-est  de l’Ohio. Mais en vain, puisqu’à présent Delhaize cherche à se défaire des magasins restants de Bottom Dollar Food. Toutefois cette mise en vente n’est pas réellement une surprise : en effet Frans Muller, CEO de Delhaize Group, avait déjà laissé entendre cette année que la chaîne discount américaine ne représentait plus une activité-clé de Delhaize.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !